Ouverture du forum ce 23 avril 2018 !

Partagez | 
 

 Partie de chasse à travers les ombres feat libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


FONDATEURBlack demon


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 05/05/2018

⊰ Résidence : un abri souterrain sous une grotte
⊰ Croyances : sa philosophie :"Il est facile de plonger dans les ténèbres mais il est plus dur de retourner vers la lumière. Seul l’amour peut aider !"


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Mar 8 Mai - 21:16



Le soleil venait de se coucher mais Ezékiel attendait encore un peu avant de se rendre à Pirate’s Bay pour se nourrir. Oh, il n’allait pas tuer un stupide pirate à l’intérieur de la ville. Non, c’était interdit et ça, il le respectait. D’un autre côté, ça l’arrangeait car au moins, il ne serait pas embêté et si ça amenait des ennuis aux autres vampires, il s’en fichait royalement. A la découverte de son pouvoir d’hypnose, il s’en servait beaucoup, notamment pour protéger l’identité de son frère et de sa sœur. Les plus âgés qui possédaient une fiole de l’eau de fontaine de Jouvence pouvaient les reconnaître à tout moment. C’était facile de jouer avec leur mémoire vu son âge à présent. Il avait encore pas mal de chose à apprendre mais sa faculté à se débrouiller dans la nature et à y survivre jusqu’à présent devait en surprendre plus d’un au Manoir Dragomir. On lui avait donné moins d’une semaine à vivre et plus d’un siècle après, le voilà qui déambulait dans les rues du port des pirates, à la recherche d’une proie. Pour l’instant, sa gorge ne lui brûlait pas encore. Il s’était nourri deux nuits avant. Plus il avançait dans l’âge, plus il avait peu besoin de se nourrir chaque soir. Il pouvait bien prendre son temps pour se trouver une proie. Un pirate complétement était la proie idéale car il pouvait facilement l’hypnotiser et l’emmener en dehors de la ville.
Le couvre-feu n’était pas encore mis en action. Cela lui permettait encore de pouvoir se promener tranquillement dans les rues. Il en profita pour aller chercher une commande qu’il avait fait pour sa sœur, elle qui aimait tant lire. Quelques soirs avant, il avait commandé un livre pour Lina et la veille, il avait hypnotisé un de ces stupides riches pour lui voler sa bourse. Une fois à la boutique de livres qui n’allait plus tarder à fermer, Ezékiel paya sa commande et en sortit rapidement. C’était rare qu’il se paye des trucs pour lui mais quand il pouvait faire plaisir à son frère ou sa sœur, il le faisait. Il se mit alors en mode chasse ou plutôt, il avait surtout envie d’un peu de réconfort charnel. Au loin, avec sa vue vampirique, il pouvait apercevoir Halwk percher sur le panneau « Welcome to Pirate’s Bay ». Il allait l’attendre un peu. Le jeune homme avait un peu envie de s’amuser ce soir. Il avait surtout besoin de se changer les idées. Draguer un peu ? C’était un bien piètre séducteur mais ça l’amusait parfois de draguer des hétéros. Est-ce que ça allait être le cas ce soir ? La nuit ne faisait que commencer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Jeu 10 Mai - 22:40

Le temps s'était échappé. Altaar ignorait par quelle prodigieuse magie avait-il autant traîné à la Baie. Après avoir fait les commerces alentours, il était allé chercher le livre des contes qu'il avait réclamé. Un vieux bouquin poussiéreux et mal assemblé, aux pages irrégulières qui racontaient des mythes et des contes des Mers du Sud. Ces histoires de dieux et de démons qu'on pouvait lire aux enfants humains et qui semblaient fasciner l'imaginaire collectif. N'Baya le voulait. Altaar avait fait des pieds et des mains pour le lui trouver.

N'Baya était une jeune prostituée de la Baie, à la peau d'ébène, brillante sous l'éclat du soleil et à l'épaisse crinière noire. Elle était colérique et prétentieuse. Elle se savait belle et ses regards ambitieux faisaient toujours mouche. Elle était la préférée des pirates qui lui trouvait un exotisme peu commun. Altaar n'avait jamais vraiment fait appel à ses services. Parfois, N'Baya lui tournait autour pour lorgner les bijoux qu'il portait en discutant de frivolités vulgaires. Altaar la trouvait terriblement jolie mais il avait toujours peur de ses coups de colère et de ses jalousies. C'était une amie possessive et curieuse qui ne cessait de lui poser des questions sur ses longues absences. Altaar peinait souvent à changer de sujet.

Lorsqu'il vint à sa rencontre, N'Baya ne commençait pas encore à travailler. Elle ne commençait qu'aux heures les plus tardives de la nuit et s'amusait souvent avec ses nombreux prétendants, jouant avec sa longue tresse et ses perles d'ivoire. Altaar discuta longuement avec elle et lui tendit l'ouvrage qu'il lui avait acheté. N'Baya était aussi fière qu'elle était impérieuse. Elle refusa catégoriquement le cadeau, comme si Altaar aurait eut pitié d'elle lorsqu'elle parla de ce livre qui avait forgé sa jeunesse. Face à l'insistance du mage, les deux jeunes gens trouvèrent un terrain d'entente : N'Baya n'acceptait de prendre le cadeau que si Altaar venait plus régulièrement pour lui faire la lecture – N'Baya prétendait souvent être illettrée mais elle avait prouvé mainte fois ses talents littéraires. Altaar accepta. C'est ainsi qu'entre deux longues discussions, Altaar offrit une lecture paisible, assit au rebord de son lit. Le pied de la jeune femme frôlait parfois sa jambe dans une audace provocation. Et Altaar l'ignorait, concentrant tout son esprit sur sa périlleuse lecture.

Quand il eut fini, le soleil commençait à se coucher et Altaar comprit qu'il aurait grande peine à retourner à Thalanor à une heure si tardive. N'Baya chassa le garçon afin de se changer pour sa nuit de travail.

Dehors, Altaar se sentait anxieux. Ce n'était pas sa première nuit qu'il passait à la Baie des Pirates, en vérité. Mais elles étaient assez rares pour que chaque occasion soit un prétexte aux pires scénarios du monde. Qu'on le tue dans son sommeil ou qu'on l'agresse dans la ruelle sombre. Alors, comme pour se donner plus de constance, le jeune demi-elfe rabattit sa capuche sur sa tête, dissimulant son visage et laissant sa longue cape dissimuler sa silhouette dans la nuit. La taverne n'était pas à côté et d'un pas preste, il tenta de raccourcir au mieux le temps de trajet sans oser prendre les raccourcis, de peur de s'y perdre.


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle

Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATEURBlack demon


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 05/05/2018

⊰ Résidence : un abri souterrain sous une grotte
⊰ Croyances : sa philosophie :"Il est facile de plonger dans les ténèbres mais il est plus dur de retourner vers la lumière. Seul l’amour peut aider !"


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Ven 11 Mai - 0:09



Ezékiel continuait à flâner à travers les rues du port, toujours à la recherche d’une proie potentielle. Mais au détour de la maison close, son attention ou plutôt son odorat fut attiré par une odeur particulière. Il ne saurait dire ce que c’était réellement mais l’odeur en question provenait d’un jeune homme sortant tout droit de la maison close. Un client ? Il n’en avait pas l’air. C’était la première fois que le vampire sentait cette odeur particulière. Cela ressemblait à une odeur d’elfe mais un peu humaine aussi. Un demi-elfe ? Il en avait entendu parler par son frère et sa sœur. La curiosité le piqua tout de suite et il se mit à suivre l’inconnu qui avait rabattu sa capuche sur sa tête. Aux yeux de simples mortels, il pouvait peut-être passer inaperçu mais pour Ezékiel. Nictalope, il pouvait le voir mieux que tout le monde et hélas, l’elfe ou le demi-elfe n’avait pas vu les deux pirates qui l’attendaient devant une rue bien sombre. Sans doute était-il trop pressé pour rejoindre la taverne. A partir du couvre-feu, il était interdit de rester dans les rues du port. La taverne était l’endroit pour y passer au pire la nuit.
Le jeune vampire hésita un bref instant sur ce qu’il allait faire : prendre le risque de vider les deux pirates de leur sang et créer un conflit entre le port et les vampires ou juste se contenter d’hypnotiser ces deux idiots ? Finalement, la seconde option lui parut la meilleure. D’un pas de course rapide, il assomma le premier par un coup sur la tête et attrapa le bras du second en le lui tordant bien. Il l’obligea à le regarder droit dans les yeux.
- Oublie cet homme que ton pote et toi allaient détrousser et probablement tuer, ainsi ce qui vient de se passer dans cette ruelle et retourne tranquillement avec ton pote à la taverne boire une bonne chope de rhum à la gloire du maire !
Le pirate était complétement sous son emprise et répéta ce qu’Ezékiel lui avait dit comme si l’idée venait du forban lui-même. Le vampire le lâcha et le laissa prendre son pote avant de filer vers la taverne. Puis, il se tourna vers le demi-elfe.
- On t’a jamais dit que les rues du port étaient dangereuses à la tombée de la nuit ? Tous ne respectent les lois du maire ! (sur un ton que normalement Altaar devait entendre grâce à ses gênes elfiques) A cette heure-ci tu devrais être plutôt sur le territoire des elfes au lieu d’être ici ! (Ezékiel reprit un niveau de ton normal) La taverne est par-là !

Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Ven 11 Mai - 1:10

Altaar sentit rapidement une présence. Un regard. Dans l'ombre. La tête baissée, il accéléra le pas, convaincu que la fuite serait son meilleur ami. Mais il comprit à quel genre de regard il était soumis quand deux pirates virent à sa rencontre. Altaar se stoppa net et redressa le visage. Regarda derrière lui. Très bien, il était fait.

Altaar avait le cœur qui battait fort et un frisson d'angoisse le parcourut. Les deux criminels s'approchaient de lui alors qu'il sortit ses mains de ses poches et fit un pas en arrière. Il y avait ce moment de tension où on n'est jamais vraiment sûr des événements à venir. Allaient-ils passaient à côté de lui ? L'aborder gentiment ? Ou sortir un couteau ou un pistolet ? Le mage était incapable de le dire et jugea qu'il ne pouvait pas vraiment utiliser sa magie en plein milieu de la rue sans en être certain. Il se pinça les lèvres. Son regard se voilà de terreur. Il avait l'air d'une pauvre brebis égarée dans le territoire des loups.

Quand l'un d'eux amorça un geste qui fit luire une lame courte, Altaar n'eut aucun doute et par réflexe, sortit parfaitement ses mains de sa cape, prêt à se défendre, songeant au premier sortilège non-létal qu'il connaissait. Le premier qui lui vint en tête était celui qui lui permettait de transformer les simples d'esprit en mouton. Mais à peine amorça-t-il le début d'une incantation qu'une ombre passa devant lui. Vif comme un diable, il ne put bien voir ce qu'il se passait. Si Altaar avait une meilleure vision nocturne que les humains, la créature qui assomma l'un des deux pirates était si rapide que ses mouvements se fondaient dans la brume du port qui se levait en même temps que la Lune.

Altaar ne sut quoi faire et resta paralyser. Incapable de savoir s'il devait dorénavant craindre cette créature qui se présenta sous la forme d'un petit homme – Altaar était assez expérimenté pour reconnaître l'aura maléfique d'un vampire – ou aider les pauvres hommes qui se faisaient méchamment agresser. L'idée de s'enfuir germa dans son esprit comme une évidence. Mais ses jambes restèrent paralysées avant que toute force ne s'en évanouisse. Il manqua de tomber en arrière quand la créature à l'apparence chérubine se tourna vers lui alors que le second pirate s'en alla comme si de rien n'était.

Nouveau pas en arrière. Altaar n'avait pas vraiment de quoi répondre à cette première question rhétorique. Laissant sa dignité de côté – car Altaar était parfaitement capable de se défendre – pour se rappeler des règles les plus fondamentales de la prudence, le mage resta interdit face à la bienveillance mauvaise de ce qui apparaissait désormais comme une espèce de justicier corrompu.

Quand le démon lui indiqua le chemin de la taverne, Altaar se tourna vers ladite direction. Quelque part, il apparaissait que le vampire le menaçait. Est-ce que c'était le vampire qui ne respecterait pas les lois du maire ? Est-ce qu'il lui faisait comprendre qu'il lui laissait seulement un peu d'avance pour le chasser ? C'était ce que faisait tous les vampires et les elfes : S’entre-tuer. Cela lui parut très probable et la menace du vampire devint omniprésente. Altaar et sa respiration hachée décidèrent de fuir sans répondre, les yeux ronds de terreur et de stupéfaction.

Il ne prit pas le chemin vers la taverne. Il était hors de question que ce vampire sache où le retrouver. Pis encore : Ses agresseurs étaient justement partis à la taverne et il était à parier qu'ils retrouveront leur idée première dès lors qu'ils se croiseront de nouveau. Alors, Altaar courut vers le port, un peu au hasard comme s'il y trouverait de l'aide ou une âme charitable. Il regarda derrière lui, s'assurer que le vampire ne le poursuivait pas ou ne lui sauterait pas à la trachée sur les flancs. De ce qu'il avait vu, le monstre était assez rapide pour qu'il ne puisse même pas voir la mort arriver.


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle

Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATEURBlack demon


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 05/05/2018

⊰ Résidence : un abri souterrain sous une grotte
⊰ Croyances : sa philosophie :"Il est facile de plonger dans les ténèbres mais il est plus dur de retourner vers la lumière. Seul l’amour peut aider !"


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Ven 11 Mai - 14:22



Le demi-elfe transpirait la peur à plein nez. Était-ce la première fois qu’il voyait un vampire ? Dans ce cas, il allait être étonné s’il se rendait compte qu’Ezékiel était bien différent des autres. Quand il aidait quelqu’un et lui sauver la vie, ce n’était pas pour le tuer après. Le vampire était pourtant calme mais Altaar était loin de l’être. En même temps, c’était compréhensible. Les vampires avaient toujours eu une très mauvaise image et peu de personne était persuadée que certains comme le blondinet pouvait tenter de garder le plus possible leur humanité. Tout à coup, le demi-elfe prit ses jambes à son cou mais à l’opposé de la taverne. Ezékiel eut un petit rire. Il ne l’avait pourtant pas menacé proprement dit. Juste mis en garde, rien de plus ! Se rappelant qu’il avait mis de côté le petit sac contenant les livres pour Lina, il le récupéra et se dit qu’il fallait mieux sans doute laisser l’autre se débrouiller. De toute façon, il ne devait pas s’être enfui bien loin et sa réaction faisait plutôt rire le jeune vampire. Les sirènes connaissaient sa réputation de protecteur des humains, surtout des plus jeunes, mais aussi des elfes et des fées. Une fois, il avait sauvé la fée d’une protégée de sa sœur des griffes d’un pirate.
Du coup, Ezékiel ne se pressa pas. Il avait encore un peu toute la nuit et puis, en cas de problème avec les gardes, il pourrait toujours les hypnotiser et leur faire oublier sa présence. Par moment, c’était tellement agréable d’être un vampire mais parfois, c’était une véritable malédiction lorsqu’il devait combattre sa part de ténèbres pour éviter de faire une connerie. Dans ces cas-là, il pouvait se montrer froid mais il continuait à aider les autres gosses tout en prenant soin de ne pas trop respirer leurs odeurs quand la soif le tenaillait.
Les pas tranquilles du garçon le conduisirent vers le port où il ressentit à nouveau l’odeur du demi-elfe. Ah, il s’était aventuré par ici à présent ! Par contre, il aperçut un ex qui l’ignora complétement. Cela lui fit un peu mal mais c’était sans doute mieux ainsi. Cependant, le vampire l’observa un petit moment, le regard un peu triste. Il y avait ce genre de relations amoureuses où l’on se remettait facilement et d’autres pas ! Avec Yaël, c’était la seconde option. Le blondinet n’était pas certain de ressentir à nouveau avant longtemps les émotions qu’il avait connues dans les bras du jeune pirate. Peut-être que celui-ci était passé à autre chose mais est-ce qu’il l’avait réellement aimé ? Ezékiel ne le saura sans doute jamais et personnellement, il préfère penser que c’était le cas. Et puis, un jour, l’humain allait vieillir pour finir mourir. Il fallait en effet que leur histoire soit courte plutôt que longue car le vampire aurait vraiment eu le cœur brisé s’il en était encore attaché. Pour l’instant, c’était toujours le cas mais avec le temps, sa peine s’en ira progressivement.
- Eh ben alors, tu t’es perdu jusqu’ici. Tu sais que la taverne, c’est de l’autre côté ! répliqua-t-il en voyant le petit mage.
Il leva lentement les mains pour tenter de le rassurer, un air bienveillant sur le visage avant de reprendre sur un ton bas :
- Je bouffe pas les elfes et les fées tu sais ! Uniquement les méchants pirates ! Ou les méchants tout court comme dirait un des protégés de mon frère ou de ma sœur !
A force d’avoir couru comme un dingue, le bougre devait être assoiffé. Le mort-vivant pouvait encore entendre les battements affolés de ce dernier.
- Allez viens, je te paie un verre et t’en fais pas pour les deux autres, ils ne reconnaitront pas du tout !
Il garda une certaine distance mais attendit que l’autre se décide à le suivre. Ce soir, apparemment, Ezékiel avait le rôle du grand frère.

Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Sam 12 Mai - 22:41

Il courut à toute allure vers le port. Regarda derrière lui et vit qu'il n'était pas suivit. Il souffla et ralentit le pas pour enfin se remettre à marcher. Sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration essoufflée. Il était incapable de savoir qui était ce vampire. Quelles étaient ses intentions et le réel danger qu'il représentait. Quelque part, il se sentit un peu stupide d'avoir fuit ainsi. Mais il se rassura et songea que de toutes les manières, il ne pouvait pas se permettre de copiner avec l'ennemi. Altaar en avait assez entendu et assez vu pour s'être fait une idée bien précise des monstres qu'étaient les vampires.

Intelligents, sophistiqués, ils cachaient leur monstruosité derrière un voile de noblesse fardée. Altaar avait souvent posé des questions sur les vampires à son maître. Il se demandait comment une personne humaine et censée pouvait brusquement se mettre à devenir un véritable démon et perdre son humanité à ce point. Son maître lui avait parlé de quelques vampires qui retenaient leur humanité. Que beaucoup connaissaient la culpabilité de leur situation. La soif de meurtre est quelque chose de grave. Mais il raconta que la plupart de ces derniers humanistes souffraient horriblement. Car poussés par leur nature à s'attaquer à leurs semblables, ils développaient des sentiments de haine. La peur omniprésente de soi et de sa propre capacité à tuer sans le vouloir était une terrible malédiction. Une éternité à se battre contre soi. Contre ses instincts. A souffrir de la diète et de la perte des êtres chers. Ils finissaient par craquer. La damnation les rendait fou. Haineux contre eux-même, haineux contre leurs semblables immortels. Haineux contre les mortels qui ne partageaient pas et ne comprenaient pas le fardeau de leur malédiction, sous des prétextes superficiels tel que le pouvoir ou l'immortalité. Il s'agissait de bien pauvres privilèges en comparaison à l'horreur dans laquelle ces pauvres âmes étaient plongés. Alors, pour apaiser leurs afflictions éternelles, ils n'avaient d'autre choix que d'épouser les conséquence de leur situation. Tuer. Dévorer. Nourris par la frustration de ne pouvoir ni sentir les saveurs des aliments, ni la chaleur d'un soleil d'été, ils devenaient aigris, méprisant la vie elle-même. Ils devenaient mauvais car ils n'avaient pas le choix. Tuer un vampire, c'était le libérer de sa souffrance, de son éternité de damnation. Tuer un vampire, c'était le rendre au Jugement Dernier auquel il avait échappé et pour lequel il payait.

Altaar doutait de sa capacité à ôter la vie (même damnée) à une créature semblable à lui. Mais il avait pris conscience que le Mal avait toujours une Source. Une origine. Une explication censée et logique. Et que le libre arbitre n'existait pas. Mais pour le découvrir, il fallait toujours voir au-delà. Poser sa curiosité sur ce qui nous répugnait et ne pas avoir peur de chercher là où la vérité pouvait ébranler ses certitudes. Douter de tout. C'était ainsi qu'Altaar pouvait avancer.

Altaar arriva près des docks. Il évita de rester près du rebord mais était absorbé par le chant de l'eau qui ruisselait sur le ponton. Sous la lumière blafarde des lanternes, l'eau était noire et il était impossible de distinguer le fond. Il craignait qu'une sirène ou qu'une quelconque créature ne désire l'emporter avec lui. Alors, il resta correctement à distance en observant les reflets de la Lune sur la berge. Il n'y avait personne. C'était un silence agréable. Il regarda autour de lui et finit par s'asseoir sur une caisse. Reprendre son souffle encore court.

Une présence. Une aura. Altaar la reconnaissait, aussi fraîche soit-elle. Celle du vampire. Démoniaque. Il se redressa d'un bond et chercha autour de lui, incapable de prendre une direction pour fuir sans craindre de foncer droit dans la gueule du loup. Son cœur se remit à battre. Il l'avait suivi !

Il vit sa silhouette se découper dans les ténèbres, d'un air tranquille. Altaar était prêt, cette fois. Il savait qu'il ne pourrait pas rivaliser à la course avec un vampire et s'il désirait s'en débarrasser, il n'y avait qu'un seul moyen : Le combattre.

Quand le vampire annonça enfin sa présence d'une phrase que Altaar jugea beaucoup trop bienveillante pour être sincère, il ouvrit ses mains en grand. Ses yeux s'illuminèrent d'un bleu intense et des vapeurs éclairaient la nuit de la même couleur. Quelques runes apparurent autour de ses mains, comme un collier de magie. Altaar concentrait d'avance son énergie. Il ignorait encore quel sort il utiliserait mais il s'assurait de sa rapidité en rassemblant ses forces par avance.

La réaction du vampire le surprit. Mais Altaar resta méfiant, posant un pied en arrière, le cœur battant. La lumière de ses yeux disparurent bien que ses mains restaient illuminées, chichement. Il déglutit. Il n'était pas sûr que parler de cannibalisme, de vampirisme et de meurtre, même sur des « méchants » était rassurant. En vérité, Altaar avait apprit à se méfier de ceux qui parlaient de meurtre comme on parle de recette de cuisine. Ceux qui étaient habitués à l'horreur et à ôter la vie. Néanmoins, il se laissa berner par cette juste maladresse. Comme un enfant qui ne prend pas conscience de la gravité de ses mots. De la gravité de ses actes. Incapable de comprendre que ce qui était quotidien n'était pas nécessairement normal et acceptable. Altaar pencha la tête sur le côté. Fronça des sourcils à la proposition un peu brutale du vampire. Altaar n'avait pas nécessairement envie de boire un verre avec un vampire. Quand bien même aurait-il été « sympa », Altaar savait que son sang excitait les vampires à cause de la magie qui coulait anormalement dans ses veines, même pour un elfe normal. Est-ce que celui-là pourrait y résister longtemps ? Il en doutait.

« Je... Ne crois pas que... »

Il regarda autour de lui comme pour tenter de trouver une issue. Mais il ne trouva rien. Puis songea brusquement qu'il était seul, dehors, sur une Baie remplie de criminels. Vampire ou pas, Altaar était de toutes les manières en danger. Et bien que les conflits qui animaient habituellement les elfes et les vampires (et à raison) le poussait à se méfier grandement, il jugea très vite que la sympathie de ce garçon lui serait certainement plus favorable que la solitude sur ce port.

Il baissa les mains. Toutes les lumières de magie s'étaient éteintes autour de lui. Il tenta de rassembler son courage et son calme. Son cœur battait vite et il sentait que ses poumons avaient pressement besoin de le nourrir. Alors, sa respiration était saccadée et courte.

« T-très bien. Mais... » Mais quoi ? Altaar ne savait pas vraiment comment aborder sa méfiance sans en devenir blessant et éveiller peut-être des colère qui pourraient lui être fatales. Alors il eut un mouvement d'hésitation. Regarda derrière lui sans terminer sa phrase. Et marcha vers le vampire, à bonne distance cependant, en acquiesçant fébrilement. « D'accord... Je vous suis. »

D'un pas incertain et jetant des coups d’œil derrière lui, Altaar suivit l'immortel jusqu'à la taverne, au moins assuré que rien de pire ne pourrait lui arriver pourvu qu'il reste courtois avec le démon. Il resta silencieux et mal à l'aise, laissant le vampire aborder la conversation car il s'en sentait incapable.


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle

Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATEURBlack demon


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 05/05/2018

⊰ Résidence : un abri souterrain sous une grotte
⊰ Croyances : sa philosophie :"Il est facile de plonger dans les ténèbres mais il est plus dur de retourner vers la lumière. Seul l’amour peut aider !"


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Sam 12 Mai - 23:36



Ezékiel était un chanceux si l’on pouvait dire car pour un vampire, garder son humanité n’était pas chose facile. Il fallait constamment avoir le contrôle de soi mais aussi de sa soif de sang ou l’envie de tuer. Beaucoup à son âge avaient craqué depuis longtemps. Mais pas lui ! Il avait encore des personnes à qui il tenait et qui tenaient à lui ! C’était ça sa force ! Aimer encore lui permettait de tenir le coup. Et même s’il n’avait plus son frère ou sa sœur un jour ou l’autre, il avait encore Halwk mais même ce dernier finirait par mourir. La seule peur du vampire était de céder un jour à ses pulsions meurtrières s’il perdait ceux qu’il aimait plus que tout au monde ! Au début, il avait parfois pensé à se tuer, rien qu’à se faire cramer au soleil mais ce qui l’empêcher à chaque fois était l’image de son frère et sa sœur. C’était pour eux qu’il se battait chaque jour contre sa nature maléfique. C’était dur mais ça en valait toutes les peines du monde, rien que pour eux, les voir heureux. Même s’il était parfois loin.
Concernant le demi-elfe, il semblait méfiant et c’était légitime mais Ezékiel était du genre à tenir sa parole et s’il disait qu’il ne se nourrissait ni d’elfes, ni de fée, c’était vrai. Il ne réagit pas lorsque le jeune mage commença à se préparer à attaquer avec sa magie, ce qui n’était pas une bonne idée. Mais bon, les battements rapides faisaient comprendre au vampire que l’autre était effrayé. Il préféra rester calme pour ne pas lui faire encore plus peur. D’un autre côté, c’était aussi la première fois que le jeune homme voyait un elfe sur le point de faire de la magie. Il n’en avait jamais vu de toute sa vie, y compris lorsqu’il était encore humain. Oh, il en avait déjà croisé quelques-uns mais sans plus !
Le demi-elfe avait l’air d’enfin se calmer, commençant une phrase mais ne la finissant pas pour reprendre son souffle. Finalement, il accepta la proposition d’Ezékiel qui était d’aller à la taverne. Ce fut dans un silence que tous les deux se dirigèrent là-bas mais Ezékiel finit par briser le calme en reprenant la parole.
- Au fait, moi, c’est Ezékiel Black !
Bizarrement, au fond de lui, il avait l’impression d’être le plus vieux des deux. Sans doute se trompait-il ou peut-être pas.
- Et toi, c’est comment ?
Halwk passa au-dessus d’eux pour venir se poser sur le panneau avec le nom de la taverne. C’était toujours sa place quand le mort-vivant venait là. Il l’attendait sagement là et quand il voyait qu’Ezékiel trainait un peu trop, il lui suffisait de venir à la fenêtre et de toquer bruyamment sur la vitre. De toute façon, seul le blondinet pouvait l’entendre malgré tout le brouhaha qui résonnait à travers la taverne.
Ce fut donc Ezékiel qui ouvrit la porte avant d’indiquer à son invité une table de fond, un peu à l’écart de tous. Au moins, ils seraient plus tranquilles.
- T’en fais pas, je connais le propriétaire des lieux !
Horace était le propriétaire de la taverne et ils se connaissaient depuis que l’humain était gamin. A vrai dire, Horace lui devait la vie à de nombreuses reprises pour s’être fait hypnotiser par des vampires ou des sirènes. Sachant que le vampire était différent des autres, il avait fini par l’apprécier et avait sympathisé avec lui. Le blond lui commanda un verre d’eau pour le demi-elfe qui devait avoir la bouche sèche à force d’essayer de reprendre un rythme respiratoire régulier.
- Qu’est-ce qu’un mage vienne trainer dans ce port où personne ne respecte les lois du maire sauf les plus trouillard ou ceux qui ont peur pour leurs familles ?
Le vampire comprenait bien que parfois, il valait mieux obéir aux lois mais la plupart du temps, certains se croyaient complétement au-dessus de tout. En général, ils terminaient leur soirée sous les crocs de notre cher ami.

Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Dim 13 Mai - 23:03


Marchant un pas faussement tranquille, la tête baissée, l'esprit d'Altaar se remplit de questions et d'angoisses. Il tentait de se rassurer : Ce ne serait jamais qu'un verre avant de prendre une chambre et attendre enfin le lendemain pour rentrer à Thalanor. Le voyage était de plusieurs longues heures. Il suffisait de prendre la route vers les bergeries des Terres Intérieures. Il y trouvait généralement un sentier faisant le tour du camp des Savages. Il suffisait alors de traverser les deux fleuves séparant le royaume des Elfes du reste de l'île pour enfin arriver à Clos Elfique. Là-bas, il trouverait une diligence pour le mener jusqu'au Grand Temple. Sur place, des convois allaient et venaient souvent du Temple jusqu'à Thalanor. S'il paraît assez tôt, il arriverait à Thalanor en début d'après-midi.

La voix du vampire le sortit de ses rêveries. Il redressa la tête, d'un air de surprise, ne s'attendant pas à ce que son drôle de compagnon ne brise le silence qui s'était installé. Altarr hésita en le regardant. Il était minuscule. On aurait dit un enfant. Mais quelque chose d'horrible et de contre-nature, presque pervers, se dégageait de l'aura démoniaque du garçon. Le mage nota que le prénommé Ezekielle tutoyait. Il n'aimait pas particulièrement cette forme de familiarité, comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Mais il lui laissa le bénéfice du doute et songea que le vampire n'avait sans doute pas l'habitude de vouvoyer ses interlocuteurs. Il ne s'en formalisa pas bien que cette façon qu'Ezekiel avait de s'adresser à lui comme à un enfant était presque humiliante. Ce n'était pas si grave. Ils ne se reverraient sans doute jamais, après cette nuit.

« Kel'Altaar. » Se contenta-t-il de souffler après de longues secondes d'hésitation circonspecte. Comme son interlocuteur précisait également son nom de famille, le mage secoue la tête comme s'il venait de faire une erreur et ajouta : « Uldriel. Kel'Altaar Uldriel. »

Il n'ajouta rien de plus, observant la baraque approcher. Il connaissait l'endroit. Il s'y posait rarement mais le tavernier avait pu l'apercevoir une fois ou deux. Altaar ne restait jamais bien longtemps. Il prenait un repas puis allait tout de suite se coucher. Pas vraiment le genre de client qui se fait remarquer. Néanmoins, il devinait que le gérant l'avait au moins assimilé à sa tenue et aux rumeurs qui pouvaient circuler à son propos.

En entrant, il resta en retrait. Mal à l'aise dans ce genre de bourbier, il garda la tête baissée et lançait des regards intimidés aux quelques clients qui s'étaient retournés sur eux. Un enfant vampire et un enchanteur immortel, quel drôle de duo ! Altaar leva le nez lorsqu'ils approchèrent du comptoir, ne commentant pas d'avantage lorsque Ezekiel assura être un habitué. Altaar ne savait pas trop si ça le rassurait vraiment. Il était du genre discret et n'aimait pas trop se faire repérer. Boire un verre avec un ami du gérant était le moyen le plus sûr pour qu'on se souvienne de lui. Néanmoins, la tentative du vampire pour le rassurer était gentille. Altaar le trouvait bienveillant et avenant. Un peu trop familier à son goût mais c'était un trait que le démon partageait avec la quasi-totalité des gens du port. Étrangement, Ezekiel n'avait pas l'attitude si guindée des vampires habituels. C'était une bonne chose et ça le confortait dans l'idée que l'immortel était différent de ses comparses. Bien que son attitude restait très embarrassant pour le jeune mage.

Altaar fut surpris lorsqu'il commanda un verre d'eau. Il se demanda d'abord si les vampires avaient besoin de boire de l'eau. Pas à sa connaissance... Est-ce que Ezekiel lui commandait de l'eau pour... Lui ? Quand le vampire avait dit « payer un verre », il ne l'avait pas pensé si littéral. Peut-être que le vampire n'avait pas d'argent ? Altaar aurait aimé que le vampire lui demande d'abord ce qu'il aurait aimé boire, avant. C'était infantilisant et parfaitement ridicule. Altaar n'était pas un enfant. La politesse aurait voulu qu'il lui demande avant. Qu'il lui propose et qu'Altaar décide de lui-même s'il désirait boire de l'eau ou autre chose. Et si Altaar buvait de l'alcool ? Et s'il voulait boire quelque chose d'autre ? Mais le mage ne voulut pas vexer son compagnon. La situation était déjà assez embarrassante et il voyait le regard moqueur du tavernier qui ne devait pas avoir l'habitude de servir ce genre de chose.

Altaar décida de jouer l'idiot et de ne pas comprendre que le verre était pour lui. Il sourit cordialement et timidement au tavernier en sortant une petite pièce de monnaie elfique. D'un air entendu, le mage et le tavernier s'accordèrent que cette pièce servirait à payer sa chambre et tout le reste. Altaar savait que même si les marchands n'étaient pas censés accepter l'or elfique, ils faisaient souvent des écarts. L'or des elfes valaient très cher en comparaison à la monnaie du port.

« Pour une chambre. Le repas est inclus ? » Le tavernier assura que pour ce prix, Altaar pouvait même prendre une boisson en plus. Altaar se pinça les lèvre, à demi-gêné, d'un sourire perplexe. « Ce sera un verre de lait de chèvre, dans ce cas. » Le tavernier pouffa mais pris la pièce, accepta cette drôle de commande.

Altaar se tourna vers le vampire, un peu surpris par la violence de ses propos. Altaar qui respectait la loi scrupuleusement se sentit insulté. Respecter la loi était pour les trouillards et ceux qui avaient beaucoup à perdre ? En quoi respecter la loi était-ce mal ? Altaar déglutit. Il ne voulait pas lancer ce genre de débat. Il connaissait mal le vampire. Son visage resta impassible bien qu'il sembla hésiter longuement, préférant faire comme s'il n'avait rien entendu.

« Eh bien... » Il chercha autour comme si la réponse se trouvait quelque part dans cette enseigne. Il posa les yeux sur le vampire et décida de répondre très brièvement sans entrer dans les détails. « Je visitais une amie. Qui respecte la loi. » Se senti-il forcé d'ajouter. Il regretta presque aussitôt et voulu changer de sujet immédiatement, observant autour pour éviter de croiser le regard d'Ezekiel. « Je quitterai les lieux dès demain, à l'aube. » Il baissa la tête vers l'immortel et tenta un sourire de courtoisie.


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle

Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATEURBlack demon


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 05/05/2018

⊰ Résidence : un abri souterrain sous une grotte
⊰ Croyances : sa philosophie :"Il est facile de plonger dans les ténèbres mais il est plus dur de retourner vers la lumière. Seul l’amour peut aider !"


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Mer 16 Mai - 22:48



Attendre le lendemain pour rentrer sur les terres elfiques. L’idée était là même si ce n’était pas pour Ezékiel. Parfois, il pensait aux autres. Malgré son côté « suceur de sang », il aimait tout de même aider les gens. Bon, là c’était un demi-elfe et il valait mieux pour ce dernier de se faire discret. Le verre d’eau ne servait en premier qu’à permettre à ce dernier de se rafraîchir car il lui paraissait fort essoufflé. Le cœur d’Altaar battait toujours aussi vite.
Le demi-elfe se présenta enfin après que l’immortel le lui demanda : Kel’Altaar avant de se reprendre en Kel’Altaar Uldriel. Uldriel ? Cela lui disait vaguement quelque chose. Une fois, il avait envoyé une de ses flèches d’informations pour prévenir d’une quelconque attaque contre les elfes ou des pirates qui tentaient de passer en douce sur leur territoire. Oui, Ezékiel aimait parfois jouer les messagers inconnus pour tout ennemi des pirates. L’avantage était le fait qu’il pouvait voir de loin, donc pas besoin de se rapprocher de trop près pour leur envoyer quelque chose.
Visiblement, cet Altaar n’avait pas l’air d’avoir compris que le verre d’eau était pour lui. Cependant, le vampire laissa son invité faire sa petite commande aussi bien pour le verre de lait que pour une chambre. Ezékiel vit bien que ses propos sur ceux qui respectaient les lois avaient un peu choqué le demi-elfe. Mais il les assumait. C’était comme ça qu’il voyait une bonne partie des habitants de la ville. Ils savaient qu’il y avait de grandes injustices, y compris dans ces fameuses lois et que d’autres personnes dont le maire s’en mettaient pleins les poches. Même si le jeune homme respectait, ne fut-ce qu’en partie, c’était pour protéger un peu ces gens et particulièrement les orphelins. Le maire les chassait comme on chassait les rats ou les insectes. L’immortel ne comprenait pas comment le capitaine Blood pouvait-il être encore en vie. Beaucoup auraient donné cher pour être à sa place ou pour débarrasser le port de cet homme. Il devait avoir des arguments très persuasifs pour faire reculer tous ceux qui souhaiteraient sa mort. S’en prendre à la famille de ces derniers était une première bonne méthode.
Lorsque le demi-elfe lui répondit qu’il était venu voir une amie… Qui respectait la loi, Ezékiel n’en fut pas vexé. Surtout que le brun s’empressa de changer vite de sujet en précisant qu’il aura quitté les lieux dès l’aube.
- Oh, ça, je m’en doute mais je ne serai pas là pour venir voir ! Par contre, mon faucon, si !
Horace revint avec le verre de lait de chèvre. Ezékiel lui glissa trois pièces en or provenant de la poche de son pantalon. Il avait dit qu’il lui payait un verre et le verre qui suivait celui de l’eau était compris dedans. Pour le reste, comme la chambre et le repas, ce n’était pas ses affaires.


Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   Jeu 17 Mai - 12:47


Altaar fronça des sourcils,ne comprenant pas ce qu'il entendait par « mon faucon sera là ».Est-ce qu'il disait que son faucon serait encore à la taverne, demain matin ? Ou est-ce qu'il désirait que son faucon le suive ? Pour quelle raison ? Altaar trouva cet acte de bienveillance très aimable mais il voyait difficilement comment un faucon pourrait mieux le protéger que sa propre magie ? Peut-être Ezekiel voulait-il qu'Altaar ait un guide ? Qu'importe. Altaar se contenta de sourire.

Il avait l'impression de passer son temps à juger ce vampire qui, de toute évidence, à défaut d'être doué d'une grande intelligence – personne n'est parfait chez les humains – était un garçon très gentil. Bon. Certes, il parlait de meurtre comme on parle de recette de cuisine et ne semblait pas vraiment conscience de sa propre situation de démon, le rendant relativement imprévisible. Il ne ressemblait en rien aux véritables vampires – car Altaar se disait déjà que celui-là n'en était pas un vrai – qui puaient l'hypocrisie et la haine à plein nez. Pour Altaar, c'était rassurant et quelque peu attendrissant. Alors, quand il vit le tavernier récupérer les trois pièces de monnaie d'Ezekiel d'un air entendu, il fut outré. Ezekiel semblait bien trop gentil pour se rendre compte d'à quel point il était en train de se faire pigeonner. Sa générosité était si bonne qu'Altaar sentit son cœur se serrer à l'idée que le tavernier puisse profiter autant de la crédulité de deux clients. Le mage se tourna alors vers Horace et lui lança un regard scandalisé. Le tavernier lui en rendit un qui était clair « Tu n'as rien à dire ». Altaar baissa la tête. Le tavernier se faisait une petite fortune ce soir en acceptant tous les paiements, quand bien même avait-il déjà reçu un salaire plus que raisonnable.

« Mais j'ai déjà...! » Voulut-il commencer à l'intention d'Ezekiel pour le prévenir et qu'il puisse récupérer son argent, dans une espèce de panique. Puis il se calma et se tut, se rendant compte que le vampire savait sans doute ce qu'il faisait. Il secoua la main et s'adossa. « N-non, rien... » Il soupira. « Merci. » Sourit-il en pinçant ses lèvres.

Quand les verres arrivèrent, il en bu un en une petite gorgée méfiante. Puis regarda le vampire qui, évidemment, ne mangeait rien, ne buvait rien. Le pauvre. Altaar se sentait mal de boire à côté d'un hôte qui lui, se contentait de le regarder. Mais comme il ne pouvait pas le reprocher au garçon, il se contenta de reposer le verre en se répétant très fort « Juste pour quelques heures » dans sa tête.

Il fallait maintenant un sujet de conversation. La magie ? Non. Parler des elfes ? Certainement pas ici et avec un vampire. Comme il ne trouva rien, il fuyait le regard. Il finit par oser quelque chose d'un peu pitoyable, par acquis de conscience.

« Et... Alors, du coup... Vous venez souvent, par ici ? »


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Partie de chasse à travers les ombres feat libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partie de chasse à travers les ombres feat libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]
» une partie de chasse [PV]
» Partie de chasse entre amis [ PV Nuage Etoilé ]
» Une partie de chasse avant d'aller dormir
» Une partie de chasse bien matinale !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'île de Nulle Part :: Île de Nulle Part et ses mers :: Sud :: ➣ Pirate's Bay
-
Sauter vers: