Le forum est encore en construction !

Partagez | 
 

 Journal d'un pauvre type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité







MessageSujet: Journal d'un pauvre type   Lun 23 Oct - 22:19



Fuck fuck fuck fuck fuck


02/09/2017


Ce titre est minable. Autant que cette idée d'écrire. Une idée idiote de mon idiot de psychiatre. Et moi, comme un idiot, j'écris.

Nouvelle année. Nouveaux élèves. Nouveaux collègues. Je les déteste tellement tous. Je déteste ce boulot minable qui me permet à peine de joindre les deux bouts et d'être traité comme un moins que rien. Je mérité du respect. Tous réunis, ils n’atteignent pas le tiers de mon quotient intellectuel. Preuve en est qu'ils ont le culot de se foutre de moi, encore.

Chaque fois que j'entre en salle des profs, je les entends se taire et je les vois me regarder du coin de l'oeil. Ils pensent que je ne les vois pas ? Je sais ce qu'ils disent sur moi. "Edgar est bizarre. Edgar est un taré." Je suis pas taré. J'ai guéri. Seul le directeur de département artistique est gentil avec moi. Il me dit bonjour tous les matins en souriant. Et comme un crétin, je baisse la tête et je marmonne un "bonjour" pitoyable. Je mérite d'être frappé ! Un jour...

Un jour, je saurai répondre au directeur avec la même lumière radiante et diffuser cette aura qui impose le respect. Un jour de soleil blanc, l'esprit euphorisé, j'entrerai avec gloire et dignité au milieu de tous ces moutons grégaires, ces cafards ahuris et ils sauront que je suis un grand homme.

Je devrais peut-être penser à offrir quelque chose au directeur. Ca devrait lui faire plaisir.

Il y a beaucoup de nouveaux enseignants, cette année. Grace au directeur du département artistique. Grâce à lui, encore. Cet homme est un éclat de bonheur dans ce lycée peuplé de dégénérés. J'espère qu'il restera longtemps encore. Et j'espère que cette année, mes collègues seront plus intéressants que les précédents.

Et que les élèves s'étoufferont jusqu'au dernier avec le papier de leurs cahiers.


Codage de Sybline
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Journal d'un pauvre type   Lun 30 Oct - 17:58





25/09/2017


J'ai revu miss Jäger, cette année. Je suis soulagé. Certains disaient qu'elle voulait partir ou être transféré dans un autretre lycée... Ca me laisse donc encore un an !

J'ai lu quelque part qu'il fallait qu'on sorte en dehors de notre cadre habituel de rencontre. C'est-à-dire au lycée. Dans cette même bibliothèque qui commence à me dégoûter. C'est sans doute vrai ! Alors, j'ai acheté deux places pour la représentation annuelle de la Flûte Enchanté à l'Opéra. Je pense que miss Jäger doit aimer l'opéra. Et Mozart est un grand classique ! Tout le monde aime Mozart ! Elle ne pourra pas refuser. Et si elle refuse... Je n'aurai qu'à vendre les places.

J'ai tout prévu. Tout. Nous irons à l'opéra ensemble et elle sera belle et je serai élégant. Nous écouterons des grosses dames hurler dans des langues italiano-germaniques incompréhensibles avec des décors colorés à s'en faire péter la rétine. Après, nous irons au restaurant. Près de cette petite péniche avec la lumière tamisée, les bougies et le violoniste qui fait chanter ses cordes sur un air tout à fait romantique. Nous discuterons de l'opéra d'un air pédant et blasés. Nous nous sourirons. Elle rira à mes énigmes. Intense échange de regard. Et je l'embrasserai sous les chandelles du lustre du Bella Notte. Alors, je la raccompagnerai chez elle et nous resterons de très longues minutes qui nous paraîtrons des heures sous le perron de sa maison. Dans un silence qui veut tout dire. Et quand elle me proposera de prendre un dernier verre chez elle, sous couvert d'un désir dissimulé de courtoisie, je refuserai car je suis un gentleman.

Elle ne m'invitera pas chez elle.
On ne s'embrassera pas, dans ce restaurant.
Nous n'irons pas à l'opéra.
Parce qu'elle refusera ces places.

Je ne suis qu'un idiot qui se fait des idées stupides sur une vie trop idéale pour lui. Elle irait accepter un rendez-vous galant avec un type comme moi ? Edgar, ne soit pas naïf... Elle est trop bien pour toi. Trop belle. Trop gentille. Trop intelligente. Elle mériterai un homme, un vrai. Pas un petit rat de bibliothèque qui fait des devinettes à la con pour se rendre intéressant... Tu rêves, Edgar.

Pourtant, je ne perds rien à demander. Si elle refuse, je ne serai pas déçu. Si elle accepte, ce sera ça de gagné.

Mais, elle n'acceptera pas. C'est sûr.

Codage de Sybline
Revenir en haut Aller en bas
 
Journal d'un pauvre type
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Chavez traite Obama de « pauvre ignorant »
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...
» Pourquoi les Haitiens forment-ils la classe la plus pauvre au Québec???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Take me to Nowhereland :: Funnyland :: ➢ Personnages
 :: ➢ Journal intime
-
Sauter vers: