Le forum est encore en construction !

Partagez | 
 

 Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité







MessageSujet: Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin   Lun 23 Oct - 21:50


Edgar Wollstonecraft
Feat Cory Michael Smith



Caractère

L'intellect et la vivacité d'esprit sont supérieurs au physique, limité et trop souvent trompeur. C'est du moins le parti qu'Edgar a toujours défendu. Plaçant la clairvoyance et la sagacité en véritables vertus de vie, Edgar ne jure que par ces deux armes dont il a toujours disposé.

Edgar est un homme dont les capacités cognitives dépassent largement l'imagination bridée de Monsieur Tout-Le-Monde. Ses talents sont hors normes et dépassent l'entendement humain. Il y a quelque chose de surnaturel là-dedans. Observateur, son sens analytique le fait parfois passer pour un genre de médium ou de voyant. Edgar devine facilement les choses et comprend très vite comment les utiliser. Sa mémoire semble être une bibliothèque d’archives sans fond. Edgar peut revivre des scènes de sa vie simplement en y pensant. Il n'oublie jamais un visage et se souvient d'éléments insignifiants de tous les livres qu'il a lu. Aucun puzzle, aucune énigme, aucun labyrinthe mental ne résiste à son incroyable perspicacité. Edgar terrifie parfois en résolvant de complexes calcul par le simple usage de sa tête. Le calcul mental est un jeu d'enfant pour ce génie des chiffres. Aussi, beaucoup de ceux qui le côtoient savent qu'il serait malvenu de le laisser attraper ne serait-ce qu'une bribe de conversation. Edgar n'a aucun mal à faire des liaisons entre ce qu'il voit, entend et connait.

Cependant, si son esprit est un véritable ordinateur et une calculatrice infaillible, ses compétences sociales et affectives sont aussi lamentables que ses talents sont phénoménaux.

Edgar suinte un malaise dans tout ce qu'il fait ou dit. Complexé, mal dans sa peau, sa timidité le renferme souvent et l'empêche d'approcher de ses collègues. Incapable de parler à tout un groupe de personnes, il bafoue, balbutie avec difficulté et transpire d'angoisse. Edgar possède des difficultés monstrueuses à discuter et à se lier d'amitié. Les évidences de Edgar ne sont jamais celle des autres et aucune approche amicale ne semble naturelle, chez lui. Parfois, Edgar se place devant son miroir et s’entraîne à être avenant. Il se sourit, se salut. Essaie des grimaces. Des tons différents mais se trouve ridicule. Il sait que rien chez lui n'inspire la confiance. Il s'énerve, crie et casse des verres dans sa colère. Edgar s'aime autant qu'il se déteste d'être incapable d'être normal. Pourtant, Dieu sait qu'il fait l'effort. Edgar offre des petits-dej' à ses collègues. Sourit tout le temps. Essaie d'entamer la conversation. Edgar sacrifie beaucoup de lui pour faire plaisir à ceux qui le côtoient au quotidien. Pour être apprécié. Pour être aimé. Pour s'intégrer. Mais rien n'y fait. Tout n'est qu'échec. Edgar est un homme incroyablement seul, dans sa vie et seule deux êtres humains rythment vraiment son existence : La femme qu'il aime - et qui ignore sans doute encore son existence - et son psychiatre.

Edgar fréquente son psychiatre depuis que le juge à prononcé son verdict. Ce psychiatre qui s'est imposé à lui comme une contrainte déloyale. Ce psychiatre qui lit entre chacune de ses grimaces, chacun de ses sous-entendus et ne rate jamais une occasion de creuser la moindre faille de son système. Finalement, son psychiatre à qui il dit tout sans aucune pudeur ni aucun filtre et qui mange chaque semaine toute sa haine et toute sa rage accumulée auprès de ceux qui le pensent trop stupides pour voir que l'on se moque de lui.

Car Edgar est un homme très orgueilleux. Fier de son esprit, de ses compétences, de ses diplômes. Fier d'avoir réussi et fier d'être supérieur au bas peuple. A la masse grouillante qu'il méprise. Ce troupeau bêlant et stupide. Edgar déteste que l'on se moque de lui et sa paranoïa peut le rendre très violent. Il peine à contenir sa colère lorsqu'il soupçonne son prochain de se moquer de lui et reste très méfiant envers ceux qui ont ouvertement exprimé leur antipathie à son égard. Aussi, Edgar évite les attroupements où il pourrait y être le maillon faible. Déteste qu'on l'invite aux soirées entre collègues. Aux anniversaires. Aux bowling ou aux restaurants, pourvu que sa présence ne fasse tâche. Très facilement mis à l'écart mais également susceptible à l'excès, Edgar peut réagir très vite à la moindre pique. Au moindre mot de travers. Mais trop fier pour faire un scandale pour des prunes, Edgar se contente de se taire. De se taire. Et de mûrir une vengeance silencieuse et sournoise. Car la moindre blessure à l'ego lui est insupportable. Edgar réclame et exige qu'on le respecte. Qu'on le considère enfin pour ce qu'il est : Un génie. Hélas, l'intelligence ne fait pas tout.

Malgré les efforts sensationnel qu'Edgar a l'impression de faire pour entrer dans le moule, il lui reste beaucoup à faire. Instable dans sa psychologie, il n'est pas difficile de cerner chez lui quelque chose de bien plus inquiétant de le malaise qu'il dégage. Incapable de compassion ou d'empathie, cruel, autoritaire, tyrannique. Egocentrique, égoïste. Edgar prête et donne pour se faire aimer mais ne s'y accorde qu'au prix d'un grand sacrifice de soi. Si Edgar est juste un type bizarre pour beaucoup, c'est en réalité un homme qui revient de loin et son intégration en société aurait été impossible, il y a quelques années.

Sujets à des épisodes psychotiques, à des troubles de l'humeur, à des hallucinations sévères et des insomnies terribles, Edgar sait que son esprit aussi puissant est-il, est également sa plus grande faiblesse. Handicapé dans sa vie, surdosé de médicaments et plein d'angoisses, être normal est un combat de tous les jours pour cet ancien interné de l'asile de Seattle. Malgré ses grandes difficultés, son psychiatre le félicite de ses progrès et Edgar adore raconter ses journées en appuyant lourdement sur les prouesses dont il aurait été incapable avant.

Finalement, Edgar n'est pas un homme si compliqué à comprendre. Seulement, accepter ses nombreux défauts se révèle  souvent toxique pour ceux qui s'y emploient. Si Edgar est particulièrement sensible à la gentillesse dont les autres peuvent faire preuve à son égard, il serait bien incapable de l'exprimer correctement. Et bien souvent, ces mêmes personnes qui lui ont tendu la main seront les mêmes qui le toiseront avec mépris ou terreur, quelques semaines après.
Carte d'identité générale

Prénom : Lily-Rose "Edgar"
Nom : Wollstonecraft
Age : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Métier : Professeur à Elias Walter


Anecdotes

Sur les papiers, il s'appelle Lily-Rose mais ses parents et ses proches l'appellent Edgar. Erreur administrative qui l'a suivit tout au long de sa vie ● Adore parler de lui ou de tout ce qui le concerne ● N'est pas du tout à l'aise dans sa peau et ça se voit ● Apporte le petit dej' tous les matins pour ses collègues ● Son intelligence est largement supérieure à la moyenne ● Possède un sens de l'observation presque surnaturel ● Est secrètement amoureux d'une femme à qui il n'a jamais osé adressé la parole ● Est psychologiquement très instable et fragile. Il se fait suivre par un psychiatre et possède toute une batterie d'antipsychotiques et d'anti-anxiolytiques très puissants ● Possède une imagination débordante ● Edgar a parfois des excès de violence qu'il évacue par les mots. Parfois, il déborde tellement qu'il lui arrive d'avoir des gestes très brusque et violents envers des objets. Edgar gère très mal la colère et la frustration ● Il déteste les animaux. Quand il était jeune, sa mère lui a offert un chat. Ce dernier a disparu très rapidement ● Edgar n'a pas d'amis. Le peu d'amis qu'il a eut ce sont éloignés de lui car il les harcelait, était ultra possessif et jaloux et devenait parfois tyrannique envers eux ● Dès qu'Edgar sent qu'une personne l'apprécie, il devient très collant, très méchant et insupportable ● Peureux, il ne se défend jamais quand quelqu'un l'insulte ou lui cherche querelle. Il se contente de baisser la tête et de l'insulter de loin ● Au vu de ses diplômes, Edgar possède le titre honorifique de "professeur". Il n'aime pas qu'on l'appelle "Monsieur" et rappelle souvent son titre en râlant.  ● N'aime pas les adolescents et est très mal à l'aise face aux enfants. D'ailleurs, il DÉTESTE son métier plus que tout au monde. ● Très actif sur les réseau sociaux. Notamment sur les sites de rencontre et sur les forums de séduction où il y est un fidèle adepte. ● N'a pas encore trouvé sa plume et son livre ● Toutes ses tentatives d'intégration ainsi que tous ses rencards se terminent en lamentables échecs ● Anxieux par nature, Edgar mordille ses stylos, tremble du genou et a besoin de toujours avoir quelque chose entre les mains. Il a eut une boule anti-stress, un stylo qui ne marchait pas et qu'il faisait rouler entre ses doigts et maintenant, il s'est mis au handspinner. Avoir toujours un chewing-gum dans la bouche est quelque chose de quasiment vital, pour lui. Ca l'aide à réfléchir. ● Possède un palais mental. Il n'oublie jamais les choses importantes et est capable de se souvenir de détails très précis d'événements très anecdotiques. Avec un peu de concentration, il est capable de revoir des scènes et de remarquer des détails bien après les avoir vu. ● Amateur de thé ● Il adore les énigmes, les casse-têtes et les équations. A toujours été excellent dans les sciences exactes ● Edgar a beaucoup d'affection pour les rats et est fasciné par les insectes. Ses préférés sont les phalènes bien qu'il apprécie aussi bien les blattes ● Possède des difficultés d'endormissement et fait de nombreuses insomnies. Son sommeil est très léger ●

Recherche de liens

Le side-kick : Des gens assez peu sûrs d'eux. Rares amis d'Edgar qui se laissent écraser et dominer par son caractère autoritaire. Ils sont tout aussi freak et losers que lui. Edgar est leur roi. Le roi des losers.

Le tyran : Ces personnes qui ont compris qu'il n'y avait pas besoin d'être gentils avec Edgar et quis n'ont pas la patience de le supporter. Edgar ne les aime pas mais n'ose pas moufter par peur de s'en prendre une.

Le compatissant : Ceux qui voulaient l'aider mais dont la bienveillance leur a joué des tours. Désormais, ils ne réussissent plus à se dépêtrer de ce pot-de-colle très bizarre sans lui faire de la peine.

La tentative ratée : Des femmes avec qui il a tenté sa chance (via les sites de rencontre ou dans la vraie vie). Mais ça rate à chaque fois : Edgar n'a clairement pas le profil du séducteur en série et fini toujours ses rencards en fiasco. Elles le toisent de loin ou l'évitent et Edgar tente de réparer vainement et maladroitement les pots cassés.

L'admirateur secret : Ces gens a qui admirent son intelligence. Ils se fondent dans le décor et n'osent pas trop se dévoiler. Ou bien au contraire, ont compris qu'ils peuvent le manipuler pour user de son incroyable esprit analytique.

Le boulet : Des personnes qui le harcèlent en permanence, sont beaucoup trop tactiles ou stupides à son goût et qu'il évite. Il n'ose pas les repousser trop violemment mais leur parle avec beaucoup de méchanceté.


code by Sybline


Dernière édition par Lily-Rose Wollstonecraft le Mar 24 Oct - 6:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin   Lun 23 Oct - 21:52


Les rp

● En cours Libre Terminé


Mois Année
1 ● Titre feat pseudo
2 ● Titre feat pseudo
3 ● Titre feat pseudo
4 ● Titre feat pseudo
5 ● Titre feat pseudo
6 ● Titre feat pseudo
7 ● Titre feat pseudo
8 ● Titre feat pseudo

Résumé
Résumé de ce que votre personnage a vécu pendant ce mois-ci.



code by Sybline


Dernière édition par Lily-Rose Wollstonecraft le Mar 24 Oct - 12:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin   Lun 23 Oct - 21:53


Capharnaüm


Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien

Pseudo
Description du lien



code by Sybline
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin   Dim 29 Oct - 19:44

moi bien que j'avoue ne pas avoir trop d'idée. On pourrait peut-être pour l'instant se contenter du lien prof-élève sauf si t'as d'autres idées en plus ^^
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin   Dim 29 Oct - 20:40

Mmh. Ca me va ! On peut s'en contenter. Du reste, je te laisse gérer comment CJ voit son professeur de biologie et comment elle le considère. On pourra voir plus tard quand Edgar aura trouvé son stylo et son livre comment les faire se rencontrer ou du moins, faire en sorte que l'un et l'autre sachent qu'ils sont tous deux auteurs ^^
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin   Dim 29 Oct - 20:42

ok ^^
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edgar Wollstonecraft ○ Un jour sans fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partir un jour, sans retouuur ~ [PV]
» Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]
» Partir un jour sans retour || feat Jayden
» Noël est le seul jour de l'année où les hommes se conduisent comme les oies du Périgord, mais sans se forcer. | Willow & Kassim & Zohra
» Le palais Sans-souci en Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Take me to Nowhereland :: Funnyland :: ➢ Personnages
 :: ➢ Liens & rp
-
Sauter vers: