Ouverture du forum ce 23 avril 2018 !

Partagez | 
 

 Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 8
⊰ Date d'inscription : 14/05/2018

⊰ Résidence : Sur un bout de trottoir de la baie des pirates
⊰ Métier : toujours celui de la survie



MessageSujet: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   Lun 14 Mai - 1:46


Lewis Hewitt
"Ma vie n’est qu’enlèvements d’enfants et ruptures sentimentales"


▬ Carte d'identité ▬
Prénom & Nom : Lewis Hewitt
Surnom : Faites vous plaiz’
Race : Humain
ge : Dix-sept ans
Groupe : The Strangers
Métier : Lycéen à la recherche d’un lycée (par contre c’est mal rémunéré)
Origines : Britanniques
Situation matrimoniale : Célibataire (par choix, évidemment)
Lieu d'habitation : A côté d’une poubelle de Pirate's Bay  

Particularités Dans sa valise il y a un grain de beauté peu flatteur sur le visage, des joues qui semblent contenir plus de maux que la boîte de Pandore et ce malaise typique qui émanent des adolescents lorsqu'ils s'échappent de leur milieu naturel qu'est leur lit.

Religion Catholique de génération en génération, il accorde autant d'importance à la religion qu'au fonctionnement de la machine à laver. Seules les messes de Noël et de Pâques sont obligatoires, corvées annuelles pour un petit bout de Paradis.

Fréquentations Les énormes goélands qui traînent près des poubelles du port sont ses meilleurs amis pour l'instant. Il s'est presque prit d'affection pour le piaf unijambiste (qui a l'air bien plus sympathique que son homologue pirate).

Amour Très bon séducteur, il a apprit que pour charmer ces demoiselles agiter une carte gold n'a pas d'équivalent plus efficace. Il n'y a pas de plus belle poésie que les mots "paiement accepté" quand il s'agit de payer la partie au bowling du coin.

Passez la souris sur l'image
Son père quitta le Royaume-Uni pour l'Amérique alors qu'il n'avait pas cinq ans. Le divorce n'était pas encore officialisé. A la tête d'une grosse entreprise pharmaceutique, il permit à Lewis de jouir d'une certaine opulence lors des premières années de sa vie.   Bimbo blonde à la plastique parfaite, sa mère n'a pas tardé à refaire sa vie avec un pilote de ligne au salaire plus que confortable, assurant à Lewis de continuer à ne pas se soucier de l'importance de l'argent. Les films ou livres qu'on trouve chez lui sont les même qu'on trouve partout ailleurs : les Star Wars, Pulp Fiction, la trilogie des Retour vers le futur, le Seigneur des Anneaux et les Harry Potter, Fahrenheit 451 ou sa Majesté des Mouches. Il peine a se démarquer par ses goûts suivant la culture populaire. A l'immense désarrois de son beau-père, Lewis est un très grand fan des dessins animés Ren et Stimpy depuis qu'il est tout jeune. Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote  Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote Anecdote

▬ Psychologie ▬
Lewis est l'adolescent insoumis et intraitable, incompris par ses parents, par les adultes qui ont tous pour mission commune de les lui briser. Il a une boule de rage constante au creux de l'estomac qui provoque hurlements d'insanités et gestes violents dirigés vers le mobilier) lorsqu'elle explose. La communication est difficile mis à part sur les groupes de chat avec ses amis d'internet, seul endroit ou il est possible de parler à coeur ouvert avec l'intensité d'un poste skyblog ou d'une entrée de journal intime. La cours de récré est aussi un bon défouloir quand Lewis n'est pas occupé à échapper à ses terrifiants tortionnaires aux chemisettes liberty, bermuda colorés et chaussures en daim.
Il dissimule ses insécurités pré-pubères dans le confort de l'argent facilement gagné (celui qui arrive toutes les semaines par virement permanent) pour s'acheter des amis et des consoles vintages. Avec un filtre un peu stylé ça fait très joli sur instagram et ça permet d'augmenter les prises de j'aime virtuels.

Derrière ses airs renfrognés d'ado malmené et victime de la société qu'il enfile avec la même facilité qu'un sweater Barneys New York Lewis grappille l'attention et l'approbation de ses camarades. Son affection se traduit par des plaisanteries un peu nulles et des tentatives de paternalismes presque insultantes par leur maladresses. Il protège à coups de répliques avilissantes et peu délicates trop souvent malhabiles.  

Loin d'être reconnu pour ses talents intellectuels, Lewis n'a pas le temps de se prendre la tête sur des kilomètres de délibération sur le bien et le mal ou la meilleure attitude à adopter selon les conséquences possibles. Il a démontré plus d'une fois lors de ses colères torrentueuses et maintes fugues de quelques heures qu'il préférait l'action à la réflexion, bien qu'il ne tarde jamais longtemps à y faire face. S'ensuit très souvent, en post altercation, les grands regrets aux actes manqués.

▬ Talents  ▬
La plus belle et plus grande force de Lewis quand il était encore dans cet endroit qu'il appelle le monde réel était sa carte de crédit et le compte bancaire ouvert par ses parents. Il ne lui a pas fallut longtemps pour comprendre que l'argent est une source de pouvoir quasiment sur qui protège des maux les plus difficiles. Malheureusement à son arrivée sur l'île il s'est fait dépouiller de son portefeuille dont les jolies cartes en plastiques ne valent pas grand chose ici-bas.

▬ Derrière l'écran ▬
Pseudo : Pi-Ouh ⊱ ge : ans ⊱ Pays : Je ne l'oublierai jamais ⊱ Où as-tu trouvé le forum ? J'ai suivi une créature qui sent fort ⊱ Fréquence de connexion : Régulière

Wink

Recensement de l'avatar
Tom Holland feat Lewis Hewitt
Code:
<pris>●</pris> <b>Tom Holland</b> feat <a href="http://nowherelandrpg.forumactif.com/u14"><i>Lewis Hewitt</i></a>

code by Sybline


Dernière édition par Lewis Hewitt le Lun 14 Mai - 17:25, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 8
⊰ Date d'inscription : 14/05/2018

⊰ Résidence : Sur un bout de trottoir de la baie des pirates
⊰ Métier : toujours celui de la survie



MessageSujet: Re: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   Lun 14 Mai - 1:47


Il était une fois ...


Les mains enfoncées dans les poches de son sweat-shirt trop large pour lui (dans un but purement de style) Lewis ralentit un peu ses foulées, à présent assez loin du domicile familial et presque calmé. Il sentit son téléphone vibrer contre ses doigts (le mettre dans la poche de son jean skinny était totalement impensable, même l'iphone 4 avec une bonne dose de talc pour bébé n'aurait jamais réussi à s'y glisser) et choisit de l'ignorer. C'était la peur de l'engueulade plus que la colère qui le confortait dans son désire d'éviter la confrontation avec James (quel nom stupide...) maintenant que son esprit était plus claire et qu'il respirait plus facilement.

Fracasser la maquette du Boeing 747-8 (modèle unique, il a son propre numéro de série et il a été entièrement réalisé à la main par les meilleurs artistes des States) offert à son beau-père  par le vice-président de l'entreprise (par l'intermédiaire de bien du monde) n'avait peut-être pas été la meilleure idée qu'il ait eut. Traiter sa mère de sale pute en claquant la porte de chez lui entrait sûrement dans le top des pires idées qu'il ait jamais eut. Lewis s'était vu obligé d'adopter la marche rapide de la trouille pour mettre le plus de distance possible le plus vite possible entre lui et la maison. Il avait commencé à ralentir en réalisant que James n'avait pas prit la décision de lui courir après pour le ramener par la peau du cul afin qu'il s'excuse auprès de sa génitrice.

Lewis se laissa tomber sur le petit banc de l'arrêt de bus qui le mènerait tout droit chez les Cauvin. Un coup d'oeil au petit panneau digital à peine visible à cause de la pénombre lui indiqua qu'il avait un peu plus de vingt minutes à patienter avant de pouvoir se mettre au chaud dans le bus à impérial. L'adolescent hésita, souffla un coup, se frotta le nez avant de remettre rapidement sa main au chaud. La perspective d'attendre comme un crétin dans la nuit ne l'enchantait pas vraiment. Mais celle de rentrer tout penaud et d'être forcé de s'excuser par ce qu'il était bien obligé était encore pire. Simplement parce qu'il habitait chez eux, parce qu'il n'avait pas d'autre choix, il était obligé de se plier à leurs règles idiotes, de se soumettre à une autorité injuste et écœurante. "Tu n'as qu'à partir si ça ne te plais pas!" comme s'il le pouvait. Cette phrase que partageait avec joie sa mère et James et qu'ils lui lançaient régulièrement était un rappel moqueur de son triste sort, de sa capitulation inévitable parce que ses bourreaux étaient plus haut gradés dans la petite société dictatoriale de la famille.

Et bien peut-être que cette fois il ne reviendrait effectivement pas. Ça leur ferait les pieds. Ou peut-être qu'il reviendrait pour récupérer quelques affaires, discrètement. Pour ça il faudrait attendre que sa mère s'absente. En ce qui concernait James ça ne serait pas bien compliqué. Il était rarement présent, souvent occupé à crapahuter autour du globe dans ses précieux avions et probablement à culbuter quelques hôtesses de l'air. Levant les yeux vers le cadran, Lewis se mit à lister toutes les affaires dont il aurait besoin pour sa futur fugue. De l'argent liquide, évidemment, son chargeur de téléphone et ses écouteurs, quelques fringues de rechangent, un peu de bouffe, son ordinateur portable et sa playstation aussi. Il trépignait presque à s'imaginer la tête et l'inquiétude de sa mère et de James en voyant son absence s'allonger. Ils finiraient sûrement par appeler la police. Il fallait donc se planquer dans un endroit tellement évident que personne ne penserait à le chercher là. Très vite ses pensées se tournèrent vers ce futur qui sentait bon la liberté de l'individu.

Son Iphone vibra de nouveau le sortant de sa rêverie utopique. Lewis le sortit de sa poche et tapa le code machinalement pour lire le message que Lexie venait de lui envoyer. Elle avait une nouvelle idée pour son histoire et il fallait absolument qu'ils en parlent de vive voix, je peux t'appeler stp, t'es dispo ?

tkt j'arrive
22:16

j'atta le bus
22:16

Fermant sa page de message Lewis réalisa non sans un petit agacement que sur l'icone verte au téléphone blanc en bas gauche de son écran d'accueil un petit 2 rougeoyant le narguait. Il réunit assez de volonté pour l'ignorer pendant presque plus d'une minute avant de craquer. La première notification était (sans surprise) l'appel manqué de James. La seconde était (sans surprise) un message vocal de James. Une fois encore Lewis ne résista pas à la tentation d'assouvir sa curiosité et très vite, non sans une certaine appréhension, il colla le téléphone à son oreille pour écouter la voix familière de son beau-père lui demander d'un ton las de revenir à la maison pour s'excuser. Lewis souffla doucement du nez, enfonça ses écouteurs dans ses oreilles et tira son bonnet sur son front. Ça jouait les types patients et compréhensifs pour le faire revenir mais il savait bien qu'à la minute ou son petit orteil passerait la porte il allait se faire défoncer. Sans écouter la fin des plaidoiries Lewis raccrocha. Lexie avait répondu et avait tout de suite deviné que le soucis était lié à ses parents.

Je texpliquerai tkt c lautre con comme d'hab
22:19

James était devenu l'autre con aux yeux de Lewis depuis que sa mère s'était remariée avec lui, provoquant de nombreuses disputes par la même occasion. Contrairement à elle il était resté fidèle à son père biologique. Il n'avait pas eut l'occasion de comprendre les tares qu'elle lui reprochait sans cesse et Lewis avait finit par trouver bien plus facile de lui reprocher à elle le départ d'un père idéalisé qu'il ne connaissait que peu. James était venu bien plus tard servir de nouvelle victime sur qui jeter tous les blâmes possibles.

Son seul moyen de fuir le temps de quelques heures ou d'une nuit prenait l'apparence de Lexie et sa petite famille qu'il trouvait très jolie, idyllique et avec son lot de drame sous le bras pour être parfaite. Le cadre qu'elle représentait était un havre de paix. Pourtant jamais il ne se serait un jour imaginé que lui et la petite Belge (parfois il l'appelait la Française de temps en temps pour l'embêter) deviennent aussi proche. Son arrivée dans l'école avait été une réelle bénédiction pour Lewis. Les petites brutes de luxe s'en étaient prit à elle, laissant l'une de leur victime de prédilection respirer un instant. Aleksandrine avait tout de la bizute parfaite. Étrangère, elle peinait à s'exprimer en anglais et était loin des clichés du parisien lambda (les élèves du petit collège privée mirent un certains temps avant de réaliser qu'elle n'était absolument pas parisienne, pour le peu qui prirent la peine de s'y pencher). Elle ne s'intéressait pas à la mode ni aux bijoux, loin de s'intéresser de trop de son apparence et préférant occuper ses récrés à griffonner dans des carnets. Les rumeurs voulaient que l'inscription de la demoiselle dans cette école ait ruiné sa famille. La décision de se rapprocher de la jeune fille qui dénotait dans cette école où bulletins excellents et apparence parfaite était une guerre constante était un mélange de curiosité, de pitié et d'un égoïsme mal assumé. Il n'avait pas fallut longtemps pour que l'intégralité de l'école soit au courant que Cauvin était orpheline de père (d'autres rumeurs plus ou moins vraies accompagnaient souvent celle-ci) et que Lewis y voit une expérience commune qui pourrait lui permettre d'accepter plus facilement son deuil factice vieux de presque dix ans.

D'une approche intéressée était née une amitié forte qui avait renforcé son idée de retrouver son père biologique et d'envoyer James se faire foutre. Mais avec Lexie il passait bien moins de temps à y penser, laissant son nombril de côté pour découvrir les mondes extraordinaires qui grouillaient dans les tréfonds de son imagination. Sans aucune surprise pour un garçon de son âge, il avait finit par réaliser qu'il avait un béguin terrible pour la petite blondinette. Sa façon maladroite de la courtiser consistait à suivre les conseils de dragues proposés sur des sites internet à deux sous. Il avait tenté de la rendre jalouse en sortant avec d'autres filles, d'acheter son affection avec des bijoux et des livres, dans des petits gestes affectifs qui au premier abord comme au second ne semblait pas plus emprunt de romantisme débordant que d'habitude. Ses préliminaires de charme maladroits avaient été très vite avortés de lui même alors qu'il prenait la sage décision de faire une croix sur ce crush avant de se ridiculiser plus que nécessaire.

Son téléphone vibra encore. Lewis y jeta un coup d'oeil alors qu'il se levait pour faire signe au chauffeur du bus de s'arrêter. Sans même réfléchir il grimpa les petites marches qui le menèrent à l'étage quatre à quatre pour s'installer face au pare-brise qui donnait sur un Londres endormi. James, encore, qui tentait de gratter une réponse de sa part en partant dans des discours moralisateurs enrobés de vanille et de caramel. Lewis bloqua son numéro avant de partir dans ses favoris. Il appuya sur le seul contact qui s'y trouvait, celui de Lexie, avant de porter le téléphone à son oreille.



code by Sybline


Dernière édition par Lewis Hewitt le Mar 15 Mai - 0:18, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 42
⊰ Date d'inscription : 27/04/2018

⊰ Résidence : A bord du The Nameless ou dans un port.
⊰ Métier : Pirate, apprenti maître-coq.
⊰ Croyances : Envers les esprits des mers et des océans.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   Lun 14 Mai - 2:16

Coucou Lewis et bienvenue !!!

J'aime déjà ce que tu as noté, je veux voir la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATRICEImaginative Girl


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 211
⊰ Date d'inscription : 16/01/2018

⊰ Age : 32

⊰ Résidence : Londres puis l'île de Nulle Part
⊰ Métier : Ecrivaine en herbe, travaille à la boutique de livre de sa mère durant son temps libre et encore lycéenne
⊰ Croyances : Elle croit en la magie mais pas au Dieu Unique.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   Lun 14 Mai - 11:30

LEWWIIIIIIIISSSSSS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! J'ai hâte de lire la suite et bienvenu officiellement ^^ Vite que je te retrouve en rp !


Code by Sybline
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 41
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : là où le vent l'emporte
⊰ Métier : mage
⊰ Croyances : croit au esprit de la nature


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   Lun 14 Mai - 14:35

Bienvenue ! Amuses toi bien et fighting pour la suite de la fiche ! :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 8
⊰ Date d'inscription : 14/05/2018

⊰ Résidence : Sur un bout de trottoir de la baie des pirates
⊰ Métier : toujours celui de la survie



MessageSujet: Re: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   Lun 14 Mai - 17:36

Merci à vous trois pour cet accueil et tout ces points d'exclamations ! Je propose que ça remplace le point en fin de phrase !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATRICEImaginative Girl


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 211
⊰ Date d'inscription : 16/01/2018

⊰ Age : 32

⊰ Résidence : Londres puis l'île de Nulle Part
⊰ Métier : Ecrivaine en herbe, travaille à la boutique de livre de sa mère durant son temps libre et encore lycéenne
⊰ Croyances : Elle croit en la magie mais pas au Dieu Unique.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   Mar 15 Mai - 19:30


Félicitation !

Tu fais parti des Strangers


J'adore comment tu as écrit ton histoire ^^ ainsi que le paragraphe où on s'est rencontré et tout ^^ J'exige déjà un rp de retrouvailles !

Te voilà validé mon petit padawan. Il ne te reste plus qu'à créer des scénario ici si tu en as besoin ou aller poster ta recherche de pré-liens ici, demander un lieu ici ou recenser ton métier si tu en as un. Si pas, pas grave, tu peux toujours jeter un œil à la liste des métiers pour t'en trouver un plus tard. N'oublie pas de te créer des liens et tenir à jour votre liste de rp et commencer le rp ^^ Ah oui, si tu veux un joli petit rang personnalisé, viens nous le dire ici mais aprés être passé dans la boutique de Taythron. Fais attention, il adore marchander. Et n'hésite pas à venir voter pour le forum.

Bon jeu à toi !



code by Sybline


Code by Sybline
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lewis Hewitt • C’est un miracle de Noël !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» Lisa Lewis (fiche refusée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'île de Nulle Part :: Poor unfornate souls :: Carte d'identité :: ⊰ Fiche terminée
-
Sauter vers: