Ouverture du forum ce 23 avril 2018 !

Partagez | 
 

 Au temps des Héros • Altaar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Au temps des Héros • Altaar   Mer 9 Mai - 17:57


Kel'Altaar Uldriel du Clos Elfique
"Que puis-je faire d'un bâton de la pisse de l'ours du criquet migrateur ?"


▬ Carte d'identité ▬
Prénom & Nom : Altaar Uldriel
Surnom : Aucun.
Race : Demi-elfe.
Âge : Entre dans sa huitième décénie.
Groupe : Elven.
Métier : Apprenti de l'archimage. Il l'assiste dans sa tâche, étudie la magie, classe les nombreux ouvrages, enquête pour le compte de l'archimage et parle en son nom pour le représenter dans certains cas.
Origines : Né dans le Clos Elfique, d'une mère humaine et d'un père elfique.
Situation matrimoniale : Célibataire.
Lieu d'habitation : La tour de l'Archimage, à Thalanor, principalement. Mais il se déplace souvent, avec ou sans son maître.

Particularités A première vue, Altaar est humain. En vérité, il a pris la quasi-totalité des caractéristiques humaines de sa mère. Physique, espérance de vie et adaptation exemplaire. Il est également assez rusé et possède une résistance et une force équivalente à celle d'un humain. Seuls ses traits assez fins peuvent potentiellement le trahir. Néanmoins, il semble que cette hybridation ait agi en lui à un niveau bien moins visible. Un mage sentirait sa très forte présence magique facilement. Altaar possède des capacités exceptionnelles et une intelligence supérieure. Si Altaar devrait avoir l’espérance de vie d'un humain, il semblerait que l'accès à la magie lui ait permis d'acquérir une petite rallonge de quelques centaines d'années. Certains assurent qu'il serait, en vérité, immortel ou aurait été choisit pour être l'avatar d'un dieu. Ce qui expliquerait son incroyable potentiel arcanique et son immortalité inexpliquée. Rumeurs qui sont parfaitement infondées.

Religion Élevé par des elfes, Altaar croit aux esprits et aux dieux sylvestres. Il croit au principe de l’Équilibre. Toutefois, en tant que mage, sa philosophie de vie le pousse à toujours maîtriser plus de connaissances et de pouvoirs. Pour le progrès, pour l'érudition, pour atteindre chaque jour un peu plus la Perfection. Aussi, s'il respecte les druides et leur chef, il reste néanmoins frustré par leur couardise à creuser plus profondément dans les domaines magiques de la nature.

Fréquentations Altaar voyage souvent d'une ville à l'autre du pays elfique. Il a rencontré beaucoup de personnes mais a toujours été très mal vu par ses pairs. A cause de son physique, de son demi-sang humain, de son jeune âge. De fait, Altaar n'est pas un garçon très sociable, ayant toujours eut besoin de prouver ses compétences et la légitimité de sa place auprès du Grand Archimage. Il aime son peuple, est prêt au sacrifice pour lui et a juré allégeance à la royauté elfique. Cependant, curieux de découvrir un autre monde, il ne partage pas la xénophobie de son peuple (bien qu'il assure que les elfes sont évidemment supérieurs aux autres créatures a bien des niveaux). Ainsi, il peut arriver qu'Altaar se rende chez les Savages ou à la Baie des Pirates. Pas vraiment du genre à traîner dans les tavernes et autres enseignes de beuverie, il est plus facilement repérable dans les marchés et boutiques du port. Altaar est également un client irrégulier de la maison close. Plutôt discret et aimable, ce fut son maître qui le poussa en premier lieu à s'y pencher, constatant que le demi-sang humain de sa mère avait des conséquences fâcheuses pour ses études lorsque l'adolescence arriva. Aujourd'hui, Altaar fréquente bien moins la maison si ce n'est pour passer un aimable bonjour à ses anciennes maîtresses. En tant qu'enfant issu du peuple elfique, Altaar respecte les fées avec qui il s'entend à merveille. Bienveillant avec elles (bien qu'il les évite quand il ne se sent pas la patience de supporter leurs espiègleries), Altaar est souvent accompagné d'une fée ou deux qui se posent dans ses poches ou sur son épaule. Sans doute, son potentiel magique attire-t-il ces petites créatures faites de magie pure. Quant aux sirènes, Altaar évite de se pencher sur un rebord. Assez averti de la perfidie des sirènes par son peuple, il s'en tient éloigné et respecte les pactes de non-agression tant qu'il le peut (n'était, de toutes les manières, pas de nature belliqueuse). Enfin, Altaar ne garde pas tellement un bon souvenir de sa première confrontation avec un vampire. Ce dernier, attiré par le sang gorgé de magie du jeune garçon, lui sauta dessus. Sauvé in extremis par son maître, Altaar garde de cette rencontre une peur terrible. Toutefois très curieux, Altaar se renseigne beaucoup sur ces étranges créatures des ténèbres qu'il considère naturellement comme ses ennemis naturels.

Amour En tant que futur archimage et mage à part entière, Altaar passe la majorité de son temps à étudier, à méditer, à s'entraîner ou à enquêter. La magie occupe la grande majorité de son temps, étant une passion, un métier, une vocation du cœur et de l'âme. Aussi n'a-t-il pas vraiment le temps de nourrir une relation stable et saine avec une autre personne. Éduqué dans l'idée que les relations amoureuses n'étaient que des futilités qui l'éloignaient de ses études, Altaar prend soin de ne jamais laisser ses sentiments prendre le pas sur son rôle. Toutefois, étant bien plus humain qu'il n'est elfe, Altaar est souvent mis dans le trouble. Sa sexualité prend bien plus d'importance dans son épanouissement que que chez les elfes (qui peuvent se priver parfaitement de relation charnelle) et ses frustrations se sont rapidement faites sentir au cours de son adolescence. Gamin à fleur de peau, peu confiant et impulsif. Aussi, depuis sa tendre adolescence, son maître a décidé que le garçon devait renouer avec son côté maternel. Invité à retourner sur la Baie pour rencontrer des filles de son âge, Altaar a rapidement pris l'habitude de consulter les prostituées du port qui apprécient sa présence et sa timidité. Petit à petit, la présence d'Altaar sur le port est devenue assez habituelle, étant assez apprécié des villageois et des marchands. Les habitants de la Baie ne savent pas trop d'où vient ce garçon et le soupçonnent d'être un enchanteur ou un alchimiste isolé. Avec l'âge, sa présence au port est devenu de moins en moins fréquente bien qu'il continue à visiter de temps en temps le marché et la maison close lorsque l'envie lui prend.

Passez la souris sur l'image
⊱ Altaar n'a eut presque que des relations sexuelles avec des prostituées. Il évite les rapports amoureux. Néanmoins, il est déjà tombé sous le charme d'une sorcière qui pratiquait le vaudou. Une petite aventure que son maître conclut très vite. ⊱ Altaar évite tant que possible les sorts offensifs et utilise le plus souvent des sortilèges d'entrave. L'un de ceux qu'il maîtrise le mieux est celui de la métamorphose. ⊱ Altaar pense que sa mère a séduit son père et qu'il est né d'une relation malsaine. Il regrette néanmoins de ne pas avoir pu connaître de véritable parents. ⊱Altaar a une peur étrange des chevaux. Généralement, ces derniers adorent le virer de selle. Il préfère marcher à pied.  ⊱ N'est pas vraiment à l'aise avec les enfants. Il n'a vécu qu'entouré d'adultes assez âgés et n'a donc aucune idée de comment se comporter avec les plus jeunes. ⊱ Une technique très simple pour le rendre inoffensif consiste à l'empêcher de parler. Sans ses incantations, Altaar ne peut faire que des sorts très basiques et presque sans danger. ⊱ Croit dur comme fer en la supériorité des elfes qui sont socialement, économiquement, artistiquement et technologiquement bien plus avancés que le reste des peuples de l'île. ⊱ Il a beaucoup de mal à se détacher de son confort et n'a que très peu de notion de survit. Cependant, il est très à l'aise en ville dont il connaît les comportements par cœur.. ⊱ Il conait l'île comme sa poche. Tout du moins, de loin, grace au panorama du haut de sa tour. Néanmoins, une fois dans l'île, il peut se perdre très facilement. ⊱ Altaar connaît le secret pour savoir comment localiser la fontaine de jouvence ainsi que les épreuves qui attendent les prétendants. ⊱ Peut faire des visions prophétiques. Mais il ignore que ses rêves peuvent s'avérer prémonitoires, pour le moment. ⊱ S'il ne sait pas jouer d'instrument autre que ceux que l'on voit habituellement aux cours elfiques, il est fasciné par celles qu'il peut entendre chez les autres peuples. Notamment à la Baie des Pirates. ⊱ Ne boit pas d'alcool et possède une très forte affection pour le lait de chèvre. ⊱ Il est rare qu'Altaar ne soit pas le nez dans un bouquin ou des manuscrits. ⊱ Rien ne l'angoisse plus que les jeux de séduction. Il n'y a qu'avec les prostituées du port qu'il s'en habitue (sachant pertinemment qu'elles ne cherchent que le fond de sa bourse. Sans mauvais jeu de mot). Il est d'ailleurs très affectueux avec elles et pour beaucoup, il a noué des relations très fraternelles. Il s'en fait volontiers leur protecteur. ⊱ Possède un lien assez particulier avec les animaux magiques. Ces derniers nourrissent rarement des sentiments belliqueux à son égard et Altaar possède un don pour les calmer et les apprivoiser très vite. ⊱ Ce n'est cependant pas le cas des autres animaux qui ont tendance a vouloir le mordre, le piétiner ou le griffer. Il en serait presque à détester les animaux domestiques. En général, les chiens aboient en sa présence. Les chats l'abordent pour mieux le griffer dans les yeux et les oiseaux aiment lui chier dessus. 

▬ Psychologie ▬
Altaar est un garçon que l'on qualifie aisément de timide et discret. Toujours emprunt d'une espèce d'embarras tacite, il met facilement mal à l'aise par une tension maladroite. Le jeune apprenti n'est pas un garçon très social. Rapidement impressionné – et pourtant ayant vu des merveilles et horreurs indescriptibles – il se laisse aisément marcher dessus. Quelques supplications ou une intimidation bien placée suffisent généralement à le faire plier ou lui faire perdre toute éloquence. Altaar n'a pas la sagesse et la self-control des elfes. Bien plus humains dans ses émotions, il se laisse parfois envahir et doit faire preuve d'un grand calme pour apprivoiser ses passions. Troublé, la tête toujours remplie de questions, c'est un garçon qui réfléchit beaucoup trop avant d'agir, le paralysant parfois d'indécision. Altaar n'est guère un garçon d'action et n'a que rarement été au cœur des batailles. La violence et la cruauté sont des domaines qu'il ignore, habitué au pacifisme des elfes et à leur flegme grandiloquent. Aussi, au sein des batailles, Altaar peut rapidement devenir un poids pour ses compagnons d'arme qui n'hésite pas à le laisser en arrière.

Altaar est ainsi un garçon réfléchit qui pense toujours par le prisme de la magie. Observateur et à l'écoute, il sera souvent qualifié de naïf et d'un peu trop gentil. Incapable de blesser son prochain, il tait souvent le fond de sa pensée ou ne l'exprime qu'avec des pincettes en cristal. Rêvant de plus d'honnêteté, Altaar a toujours la crainte de vexer son interlocuteur par une verve habile. Car, lorsqu'il est mis à l'aise et se sent en confiance, son éloquence apparaît toujours intelligente et emprunte d'un fort cynisme. Il n'est pas difficile pour lui d'argumenter ou de convaincre lorsque ses angoisses et sa nervosité ne lient pas sa langue. Toujours prêt à une remarque acerbe – qu'il tait souvent pour rester courtois – Altaar possède les mots et l'intelligence pour atteindre profondément ses interlocuteurs. Néanmoins faut-il qu'il ait le courage de l'utiliser.

Altaar est ainsi beaucoup moins naïf et démago qu'il le laisse croire. Animé d'un pessimisme qui atteint toujours les intelligences birsées, il possède assez de recul sur le monde pour savoir que tout n'est ni blanc, ni noir. Qu'il n'y a pas les gentils et les méchants. Que l'univers se nuance et qu'il est nécessaire d'ouvrir son esprit à la connaissance. Sans doute, son éducation elfique entrave-t-elle quelque peu son jugement, mettant souvent la culture elfe et la magie au centre de tout, supérieure à tout comme si aucun débat n'était possible. Mais il garde une curiosité avide pour les cultures différentes et aime en découvrir sur des mentalités qui diffèrent de la sienne. Ce goût du dépaysement se lit également dans une terrible soif de liberté et d'exploration. Si la peur ne le clouait pas sur terre, si ses responsabilités ne l'empêchaient pas de quitter son foyer et s'il avait été un bon combattant, Altaar songe souvent que la vie de pirate lui fait envie. Mais avec des « Si », on refait le monde et le jeune mage n'en est qu'aux prémices de son existence. Alors se contente-t-il d'écouter les récits des aventuriers des mers. De lire pour découvrir le mystère et s'échapper de cette île qui lui paraît si étroite pour ses élans explorateurs.

Altaar est encore jeune pour un demi-elfe. Il ne possède pas encore la sagesse des grands ni leur maturité. Il est encore victime de ses passions et de ses peurs. Tiraillé entre le désir de voir le monde et vivre l'aventure et celui de rester dans son confort et sa sécurité.
▬ Talents  ▬
Altaar est assuré d'être un très puissant mage. Pas aussi habile que son maître – tout du moins, se le convainc-t-il – il reste bien plus doué que la plupart de ses semblables. Une énergie folle parcourt ses veines et marque son âme. Son aura se dissipe en volute lumineuse lorsqu'il fait appelle à ses puissants dons. Néanmoins, si les capacités d'Altaar sont en parti innées, c'est le travail acharné, les longues études et la méditation assidues qui ont fait de lui le puissant enchanteur qu'il est aujourd'hui.

Altaar se différencie des autres mages – et se confond avec son maître – pour sa capacité à pouvoir utiliser des magies très différentes. Ayant compris le mécanisme de la magie et de son usage, il garde dans son grimoire – qui ne le quitte jamais – tous les secrets qu'il a découvert. L'un de ces secrets, chacun le sait, c'est sa capacité d'incantation. Là où la plupart des mages n'ont guère besoin d'incanter, Altaar a besoin d'un certain temps d'incantation et de pouvoir prononcer les formules adéquates en une langue ancienne connue seulement des archimages. Si cela le rend inutile lorsqu'il est mis au silence et bien plus lent que la plupart des mages, cela le rend également extrêmement puissant et capable de puiser dans des magies très diverses. Evidemment il existe également bien d'autres facteurs qui lui permettent d'autant de diversités et c'est notamment grâce à son impressionnante capacité de concentration qu'il peut ainsi condenser la magie si puissamment qu'elle apparaît en fumées et lumières. Elle peut ainsi éclater en explosion ou modeler la réalité selon des sortilèges très précis. Beaucoup de données modulent et influent sur ses sortilèges et Altaar doit souvent prendre en compte toutes ces dites données pour être certain de l'effet escompté.

Aussi, Altaar est d'une intelligence bien supérieure à la moyenne. Ses facultés mentales dépassent de loin celles que l'on accorde généralement aux elfes. Capable de calculs très complexes en une donnée très faible, Altaar peut se montrer très réactif si la peur ne le paralysait pas. L'esprit vif et jamais vraiment à court d'idée, son imagination travaille souvent pour lui, faisant du jeune apprenti un garçon très utile dans les domaines de la pensée.

En tant que futur archimage et dirigeant des mages elfiques, Altaar se doit de posséder une base de connaissance solide. Il parle quelques langues, possède des bases en mathématiques, philosophie, littérature, en politique et en juridiction. Évidemment, il connaît le phénomène magique et serait aisément capable de l'expliquer et le vulgariser. Il connait également l'île comme sa poche et se passionne d'astronomie. Il connaît chaque étoile, peut les définir, reconnaître les constellations et suivre leur mouvement dans le ciel. Le cosmos et le voyage astral sont des choses qui le fascinent.

Cependant, Altaar fait un très mauvais combattant. Ni agile, ni fort, il ne sait ni manipuler la rapière, ni l'arc, qui sont pourtant des armes essentielles chez les elfes. Il n'a que peu de connaissances martiales – bien qu'il fut assez formé sur le sujet pour pouvoir débattre avec les généraux – et tout ce qui a trait au combat et à la violence ne l’intéressent pas.

▬ Derrière l'écran ▬
Pseudo : PnP ⊱ Âge : 24 ans ⊱ Pays : France ⊱ Où as-tu trouvé le forum ? Je connais la fondatrice et j'ai écris les annexes. ⊱ Fréquence de connexion : Presque tous les jours. Le soir très tard, généralement. Mes horaires de travail sont généralement assez nocturnes.

Mon perso est un gros plagiat refait du mage Khadgar dans le film Wacraft. J'adore ce type de mage et j'avoue que ça fait longtemps que je voulais le jouer ! Pour le moment, je n'ai pas vraiment d'idée d'évolution mais je suis sûr que ça viendra avec les liens et les RP's ! En tout cas je suis content que le forum ait pu ouvrir o/ J'ai vraiment hâte qu'il se développe et de pouvoir jouer dans le coiiiin !

Recensement de l'avatar
Ben Schnetzer feat Altaar Uldriel
Code:
<pris>●</pris> <b>Ben Schnetzer</b> feat <a href="http://nowherelandrpg.forumactif.com/u12"><i>Altaar Uldriel</i></a>

code by Sybline


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle



Dernière édition par Altaar Uldriel le Jeu 10 Mai - 2:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   Mer 9 Mai - 17:59


Il était une fois ...


Uldriel était un mage issu des castes pauvres des landes elfiques. Peu considéré pour ses talents, il était néanmoins souvent appelé à des travaux de désenchantements et d'ordre diplomatique. Compétent dans les domaines où la magie noire devait être abolie, Uldriel fréquenta souvent les milieux pauvres et malfamés de l'île. En déplacement presque constant, c'est au sein du Palud que le jeune mage enquêta sur les activités d'une sorcière terrée là et pratiquant ses sombres activités. Assez loin de la civilisation, nichée au fond des marécages boueux, ses agissements ne perturbaient pas temps le Conseil des Mages qui envoya le premier petit enchanteur capable pour boucler l'affaire.

Sur place, Uldriel dû combattre activement la sorcière. Medena était la fille d'un pirate psychomage et d'une voyante. Enseignée très tôt à la magie, elle s'était rapidement faite une réputation de puissante sorcière lorsqu'elle sut maîtriser ses malédictions et ses caprices. Rapidement devenue nécromancienne, Medena s'était faite adorer des vampires avant que ces derniers ne finissent par craindre les activités morbides de la magicienne. Afin d'éviter le pire, elle décida de continuer son apprentissage en faisant le tour de l'île. Fatalement, à force de maléfices et de malfaisance, Medena fut contrainte de se cacher et de s'isoler, se réfugiant dans les tourbières du Palud.

Uldriel n'avait ni son niveau, ni sa hargne. Néanmoins, il sut apprivoiser les colères de la sorcière par la diplomatie et l'entente. D'avantage doué aux mots, Uldriel abandonna ses passes de vieux mage pour revenir régulièrement chez Medena, lui faisant promettre une parfaite passivité. Les elfes acceptèrent difficilement la sorcière dans les ombres morbides des marécages mais firent confiance à l'objectivité d'Uldriel. Rapidement, Medena se fit accepter de la présence des elfes et Uldriel se chargea de lui enseigner de nouvelles philosophies de vie.

Medena était une femme qui avait souffert de la brutalité des hommes et la violence de ce monde. Elle était passé par la prostitution, par la piraterie puis par la carambouille avant de tout à fait se plonger dans le domaine sordide de la nécromancie. Violentée, à la dignité bafouée, elle s'était isolés sur les terres elfiques en espérant assouvir une vengeance personnelle.

Aux côtés d'Uldriel, Medena apprit à apaiser ses colères et sa haine. D'abord obligée par les autorités elfiques, elle accepta la présence forcée d'Uldriel. Puis le temps fit son office. Elle accepta les méditations et les formations. Accepta d'écouter la vision du monde de son nouveau mentor et se laissa convaincre que la vie elfique lui apporterait un peu de paix. Doucement, elle tombait sous le charme d'Uldriel. L'amour se découvrit réciproque et très vite, Medena accepta d'emménager dans la petite maison de son amant, dans le Clos Elfique. Ils vécurent leur relation secrètement et à l'abri des regards.

Medena abandonna parfaitement la nécromancie pour devenir une puissante enchanteresse. Bien plus que ne le fut Uldriel. Bientôt, elle dépassa le maître et enseigna au jeune elfe ce qu'elle apprenait seule par la seule force de ses observations et de ses études. Néanmoins, les elfes acceptèrent mal qu'une ancienne nécromancienne puisse se montrer si doué dans l'usage de la magie et apprirent que la donzelle s'était rapprochée du temple elfique en s'installant chez Uldriel – sans doute avait-elle charmé la naïveté d'Uldriel pour mieux attaquer le peuple elfique de ses terribles pouvoirs. Bientôt, il lui fut interdit de pratiquer et on somma Uldriel de faire respecter ses engagements.

Toutefois, Uldriel et Medena refusèrent de se laisser écraser par l'autorité des elfes. Uldriel finit par se faire exclure de la Tour des Mages et on réclama de Medena qu'elle quitte le Clos, considérant qu'elle était bien trop dangereuse pour habiter si près du plus grand temple elfique.

Pour un elfe, abandonner ses devoirs et son peuple pour vivre un amour contre-nature avec une femelle qui ne vivrait guère plus d'une centaine d'année, c'était de la folie. Medena avait envoûté Uldriel, en avait fait son pantin, assurèrent le Conseil des Mages. Uldriel devait être sauvé. Uldriel ne pouvait être abandonné. Alors, on chercha le couple dans tout le Clos Elfique. Medena était devenue si puissante qu'elle était capable de dissimuler ses pouvoirs et sa présence. On ignorait où était Uldriel et on pensa que la sorcière l'avait enlevé.

Au bout de très longs mois de recherche, les rangers elfes aperçurent une tanière dissimulée par une puissante magie. Mages et soldats furent appelés à découvrir ce qu'il s'y cachait. Quand ils pénétrèrent dans l'antre, les soldats furent soufflés au dehors et une vague magique repoussa les autres mages. C'était Uldriel qui, d'une mystérieuse façon, avait redoublé de pouvoirs et de puissances. Ses yeux brillaient. Sa rage exhalait en volute de mana et d'énergie. Uldriel combattit bravement les soldats du roi et repoussa leur invasion. Cependant, il fut rapidement maîtrisé et arrêté. Lorsque les soldats entrèrent enfin dans la tanière, ils découvrirent alors les cris d'un nourrisson et le corps sans vie de la sorcière Medena. Morte pour donner la vie. Celle d'un enfant hybride.

Uldriel fut traîné en procès et refusa de plaider l’envoûtement, prêt à assumer la responsabilité de ses actes. Alors, considérant la haute-trahison, il fut exécuté, tel que le veut la loi. Quant au bébé, il fut envoyé sous le tutorat des grands Mages de la Tour de Thalanor. Si on pouvait sentir le potentiel de ses pouvoirs alors qu'il n'était qu'un nourrisson, personne ne pouvait imaginer jusqu'où ses dons pourraient se développer. Alors, un peu pour expier la faute de son père, un peu pour assurer que l'enfant grandirait selon les principes elfiques, son éducation fut prise en main fermement. On le baptisa Kel'Altaar. Le Sacrifié.

Altaar eut une enfance coupée du monde et de la société. Il ne fréquenta presque que de vieux mages conservateurs et fut un élève doué et attentif. Son apprentissage fut fulgurant et son intérêt pour la magie ne cessa jamais de croître. Son intelligence se posa immédiatement sur les étoiles et sur les mondes au-delà. Enfant, Kel'Altaar était souvent puni pour braver les interdits afin de grimper sur le toit de la plus haute tour. Tout là-haut, Altaar profitait du vent et de la vue spectaculaire de l'île. Alors, quand le soleil se couchait, le très jeune garçon se mettait à dessiner sur ses parchemins le mouvements des étoiles et des constellations. Observant la voûte céleste de nombreuses heures et capable d'une fine analyse, Altaar pouvait prédire le temps et l'alignement des étoiles des mois en avance. Néanmoins, si Altaar était un garçon discipliné, ses origines humaines avaient tôt fait d'en faire un garçon féru de liberté et d'exploration. Guidé par la curiosité de l'inconnu, Altaar se mit très tôt à fuguer la Tour pour rencontrer le monde extérieur et le ville elfique. L’œil toujours alerte de nouvelles observations, Altaar dessinait toutes les nouveautés qu'il découvrait et était avide d'en connaître précisément leur fonctionnement.

Si l'enfant grandissait bien trop vite pour un véritable elfe, il apprenait également plus rapidement qu'un elfe normal. C'est ainsi grâce à sa vive curiosité et à son intelligence hors du commun qu'il se fit remarquer par le puissant et très respecté archimage. Conseiller du roi et de la reine, premier mage, le plus puissant de tous, gardien des magies de l'île, l'archimage était un vieux magicien d'une puissance phénoménale qui découvrit avec stupeur que le jeune garçon était presque aussi doué qu'un mage elfique adulte. Altaar était loin du niveau des hauts-enchanteurs de Thalanor mais il pouvait aisément rivaliser avec certains des mages de la basse-ville.

Altaar fut ainsi pris sous la tutelle de l'archimage qui en fit son premier secrétaire et son assistant. Il lui donna accès aux titanesques bibliothèques elfiques et en fit un étudiant avide d'un savoir toujours plus grand. Aux côtés de l'archimage, Altaar développa vite ses pouvoirs et surpassa les quelques mages de secondes zone qui trônaient inutilement dans la Tour. En quelques années, Altaar maîtrisait ce que des siècles ne purent parfaire chez de vieux elfes conservateurs et peureux. Bientôt, les druides se mirent à craindre le jeune garçon et ses pouvoirs grandissants.

Altaar fut alors envoyé en pèlerinage auprès des druides afin que son éducation sur l’Équilibre du monde soi parfaite. Enseigné aux esprits et aux magies sylvestres, il appris ce que la forêt offrait et le respect des entités naturelles. En retournant chez son maître, Altaar développa son esprit et son ouverture, gagnant une maturité nouvelle.

Cependant, Altaar connu l’adolescence humaine. Celle qui trouble les émotions et rend stupide et ingrat. Où l'envie de liberté prend le dessus et où les études sont laissés au prix des amours fugaces. Une adolescence que les elfes eux-mêmes ignorent et qui laissa l'archimage dans une bien étrange perplexité.

Altaar se montra indiscipliné et virulent. Souvent menteur, il s'enfuyait parfois de la Tour où les livres et les études commençaient lui inspirer une drôle de colère. Altaar désirait connaître ses origines. Lui qui n'avait jamais été accepté ni des adultes ni des enfants, qui n'avait ni l'apparence d'un elfe ni même la lente croissance, désirait désormais connaître ses origines.

Alors, son maître lui expliqua. Ne lui cacha rien, considérant que même si l'enfant n'avait même pas un demi-siècle, il semblait déjà avoir une mentalité qui frôlait la maturité. Altaar écouta l'histoire de Medena la sorcière et d'Uldriel le mage. Il fit alors ses recherches et découvrit le sort qui leur avait été réservé et de quelle généalogie il descendait. Altaar était le petit-fils d'un pirate et d'une voyante. Le fils d'un mage et d'une puissante sorcière. Un pot-pourri originel dans lequel le jeune garçon ne sut vraiment se trouver. Affligé d'ignorer qui étaient ses parents, son maître lui proposa d'aller à la Baie des pirates. De découvrir le monde de sa mère. Celui des hommes. Qu'il s'en fasse une idée. Altaar accepta et le maître fit escorter son apprenti par un elfe encapuchonné. L'archimage lui avait donné ses instructions. Aussi, le garde du corps laissa Altaar visiter et revisiter. Découvrir les tavernes de la Baie et ses marchés. Rencontra les prostituées du port et les pirates qui allaient et venaient. Un nouveau monde. Un nouveau langage. De nouvelles mœurs.

Altaar découvrit une nouvelle facette de ce monde et découvrit la joie du dépaysement. Pas tout aussi à l'aise à la Baie que chez lui, à Thalanor, Altaar retourna bien vite auprès de son maître pour se concentrer alors sur ses études. Néanmoins, il retourna très régulièrement à la Baie, avec ou sans accompagnateur, profitant de découvrir toujours un peu plus la société humaine avec un grand regard d'espièglerie.

Altaar devint alors adulte lorsqu'il comprit que sa magie le préservait de la mort. Incapable de dire si c'était normal pour un demi-elfe ou pas, Altaar remarqua que son corps cessa parfaitement de vieillir au cour de ses vingt ans, à la fin de sa croissance. Son maître, alors rassuré de compter sur la semi immortalité de son apprenti, le déclara officiellement comme son héritier. Destiné à recevoir les enseignements et trésors secrets de l'archimage, il devrait également prendre conscience des lourdes responsabilités qui allaient choir sur ses épaules. Aussi, Altaar fut convoqué afin d'être formé à la politique et à l'administration. Toujours silencieux et dans l'ombre de son maître, le jeune apprenti restait discret et écoutait les débats sans jamais intervenir.

Doucement, il laissa les études dans la Tour afin d'accompagner son maître – et presque son père, dorénavant – en mission à travers le pays. Apprenant par l'observation, Altaar commençait un véritable apprentissage de son futur métier et continuait à développer ses pouvoirs de plus en plus grands, parfois à son propre détriment.

Il fallut attendre presque ses soixante ans avant qu'Altaar ne finisse par enfin intervenir timidement aux Conseils. D'abord renvoyé comme un vulgaire malpropre sous prétexte qu'il était trop jeune et inexpérimenté, il dû forger sa verve pour les dix années suivantes où son maître lui envoyait de lourds regards de reproche. Doucement, Altaar apprenait à répondre à ses détracteurs, toujours avec la plus grande politesse. Il apprenait l'hypocrisie politique et à jouer des mots. Alors, impliqué dans son futur rôle d'archimage, Altaar fut envoyé par son maître afin de le représenter. Ses missions furent toujours difficiles et fatigantes : Jugé trop jeune et méprisé pour son demi-sang, Altaar eut toujours toutes les peines du monde à se faire obéir en tant que prochain archimage. Encore aujourd'hui peine-t-il à travailler d'équipe avec d'autres mages qui déconsidèrent son autorité. Combien furent-ils à refuser ses ordres pour les accepter lorsqu'ils étaient énoncés par son maître ? Combien furent-ils à le regarder de mépris car rien chez lui ne rappelait les origines elfiques de son père ? Encore aujourd'hui, Altaar se sent presque honteux d'être aussi doué car à moitié humain. Illégitime de diriger les mages elfes puisque impur dans son sang. Son maître doit le rassurer souvent : Il est bien plus noble que la plupart des vieux elfes de ce monde. Qu'importe le sang.

Aujourd'hui, Altaar tente de dissimuler ses doutes et ses frustrations. Essaie d'imposer son autorité du mieux qu'il le peut mais cette activité lui demande une énergie constante qu'il ne veut pas dépenser. Il aimerait qu'en tant qu'apprenti de l'archimage, il n'ait pas besoin de prouver une énième fois ses capacités, ses compétences. Souvent, il doute de lui. Mais en tant que future figure d'autorité, Altaar sait qu'il n'a pas tout à faire le luxe de le montrer auprès de ceux de son peuple. Alors quitte-t-il souvent ses fonctions et aime se laisser aller à la Baie ou auprès des fées. Apprendre des nouvelles des enfants du Camp ou étudier loin de ses responsabilités prochaines. Altaar a grandit beaucoup trop vite et malgré ses 80 années derrière lui, il lui semble être toujours le garçon de 20 ans qu'il était. Comme si le monde s'était brusquement arrêté pour lui.



code by Sybline


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle



Dernière édition par Altaar Uldriel le Mer 9 Mai - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATRICEImaginative Girl


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 211
⊰ Date d'inscription : 16/01/2018

⊰ Age : 32

⊰ Résidence : Londres puis l'île de Nulle Part
⊰ Métier : Ecrivaine en herbe, travaille à la boutique de livre de sa mère durant son temps libre et encore lycéenne
⊰ Croyances : Elle croit en la magie mais pas au Dieu Unique.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   Mer 9 Mai - 18:06

Bienvenu (ou re-bienvenu XD) ravie que tu aies finalement craqué et que tu sois de retour ^^ J'aime déjà ton demi-elfe ^^ comme tous tes persos ^^


Code by Sybline
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   Mer 9 Mai - 18:49

Merci, aha ! Je suis tellement faible... J'espère que la suite te plaira également ! ♥️


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle

Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATRICEImaginative Girl


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 211
⊰ Date d'inscription : 16/01/2018

⊰ Age : 32

⊰ Résidence : Londres puis l'île de Nulle Part
⊰ Métier : Ecrivaine en herbe, travaille à la boutique de livre de sa mère durant son temps libre et encore lycéenne
⊰ Croyances : Elle croit en la magie mais pas au Dieu Unique.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   Mer 9 Mai - 19:28

T'en fais pas on est deux à être faible (j'ai déjà craqué pour mon dc XD)


Code by Sybline
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 42
⊰ Date d'inscription : 27/04/2018

⊰ Résidence : A bord du The Nameless ou dans un port.
⊰ Métier : Pirate, apprenti maître-coq.
⊰ Croyances : Envers les esprits des mers et des océans.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   Mer 9 Mai - 20:12

Bienvenue sur le forum !!! J'espère qu'on se croisera en rp (et ce sera le cas, crois moi).
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 49
⊰ Date d'inscription : 09/05/2018

⊰ Résidence : Thalanor, principalement. Mais ses devoirs le forcent souvent à voyager.
⊰ Métier : Apprenti de l'archimage.
⊰ Croyances : Croit principalement en l'érudition et en la magie.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   Jeu 10 Mai - 2:24

Ahaha merci chou ! Je le crois aussi èé Ce sera une obligation...!


Armour beware : Metal is a good conductor.
©️ by anaëlle

Revenir en haut Aller en bas

avatar


FONDATRICEImaginative Girl


Voir le profil de l'utilisateur

⊰ Messages : 211
⊰ Date d'inscription : 16/01/2018

⊰ Age : 32

⊰ Résidence : Londres puis l'île de Nulle Part
⊰ Métier : Ecrivaine en herbe, travaille à la boutique de livre de sa mère durant son temps libre et encore lycéenne
⊰ Croyances : Elle croit en la magie mais pas au Dieu Unique.


Personnage
Compétences/Pouvoirs:
Relations:
Inventaire:



MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   Jeu 10 Mai - 15:22


Félicitation !

Tu fais parti des elfes


Oh mais c'était tellement mignon l'histoire des parents de ton perso. Là les elfes, je les trouve pas gentils du tout !

Te voilà validé mon petit padawan. Il ne te reste plus qu'à créer des scénario ici si tu en as besoin ou aller poster ta recherche de pré-liens ici, demander un lieu ici ou recenser ton métier si tu en as un. Si pas, pas grave, tu peux toujours jeter un œil à la liste des métiers pour t'en trouver un plus tard. N'oublie pas de te créer des liens et tenir à jour votre liste de rp et commencer le rp ^^ Ah oui, si tu veux un joli petit rang personnalisé, viens nous le dire ici mais aprés être passé dans la boutique de Taythron. Fais attention, il adore marchander. Et n'hésite pas à venir voter pour le forum.

Bon jeu à toi !



code by Sybline


Code by Sybline
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Au temps des Héros • Altaar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au temps des Héros • Altaar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'île de Nulle Part :: Poor unfornate souls :: Carte d'identité :: ⊰ Fiche terminée
-
Sauter vers: